Magical Janken-Pon

Magical Janken-Pon

Titre original: 
Magical Janken-Pon
Auteur(s): 
Pays d'origine: 
France
Genre: 
Fantastique, action
Éditeur original: 
Kami (Yoma)
Éditeur français: 
Kami (Yoma)
Date de sortie originale: 
2008 (Juillet)
Date de sortie en France: 
2008 (Juillet)
Nombre de tomes: 
1 (arrêté)
Nombre de tomes sortis en France: 
1 (arrêté)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple + jaquette glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
160
Prix: 
7,95€
Rythme de parution: 
arrêté

Avis

En feuilletant le premier volume, j'ai été un peu rebutée par la composition des planches où il y a beaucoup de bulles, donc pas mal de texte à lire (en général la raison pour laquelle j'appréciais le manga c'état parce qu'il y avait moins de blabla et plus d'importance donnée à l'image). Donc là du coup, j'ai eu du mal à être immergée par le manga. Mais ce n'est pas seulement dû à la composition que je n'ai pas accroché, car j'ai quand même pris le temps de tout lire attentivement. 

Ce manga reprend le shéma du shonen épique avec un anti-héros pour protagoniste. Ce dernier est le rejeté de sa classe et n'a pas grand chose pour lui. Mais son destin est chamboulé avec la découverte du gant Janken venu d'une autre dimension qui va lui conférer des capacités surnaturelles. En tant qu'anti-héros qui se respecte, il n'a absolument pas le tempérament ni volonté de se battre, mais va le faire pour sauver son amie Carotte.
L'histoire parait très manichéenne pour l'instant, les méchants sont bien méchants et n'aspirent qu'à plus de conquêtes. La milice Janken fait office de gentils qui protège sa planète.
L'univers parallèle, pour ce qui a été présenté, manque de charme. Il ne m'intrigue guère et ne me donne pas envie de lire la suite pour en découvrir plus. Bon c'est vrai qu'il y a de l'humour, j'aime bien Cooba et son "bordelos", Carotte aussi est un personnage original. Mais ça ne suffit pas pour pourvoir le manga d'un réel intérêt.
En fait, comme pour Yodji c'est vraiment la fin qui m'intéresse davantage. Le combat de Pol contre Bido est intense et j'ai dû mal à croire que ce qui est arrivé à Carotte soit définitif, je suis sûre que Pol va trouver quelque chose, genre, il va se plonger dans la dimension du mirroir ou un truc dans le genre.
Malgré cela, je reste assez déçue par ce titre, j'en attendais davantage. Cependant, graphiquement au moins il est au point. Le style de l'auteur reste cool. Seul la tête du héros me dérange un peu car il n'a pas vraiment la bouille d'un gosse de quinze ans, il fait bien plus âgé. 

Faut voir si la suite s'améliore, pour l'instant, c'est moyen. On se pose tout de même la question suivante: est-ce vraiment de "Drimone" dont il s'agit et on pas "Deam on"?

Hanoko, un volume lu, le 08/12/08

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici