Love I.n.c.

Love I.n.c.

Titre original: 
Love I.n.c.
Auteur(s): 
Pays d'origine: 
France
Genre: 
humour
Éditeur original: 
Les Humanoïdes associés (Shogun shonen)
Éditeur français: 
Les Humanoïdes associés (Shogun shonen)
Date de sortie originale: 
Octobre 2006, le 7 mars 2007 en volume relié
Date de sortie en France: 
Octobre 2006, le 7 mars 2007 en volume relié
Nombre de tomes: 
3
Nombre de tomes sortis en France: 
3
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Français
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,95€
Rythme de parution: 
arrêté

Avis

"Un des titres que j'ai le plus apprécié au lancement du Shogun mag, grace à son humour.
Pourtant le combat n'était pas gagné : certes je suis étudiant et j'aime bien les BD ou les films sur ce sujet (au hasard Le slois de l'attraction), mais qu'on le transpose dans une école huppée, avec son ambiance beauf, ça a failli coincer... Heureusement Love Inc a pour but de justement dénoncer les travers de ces écoles d'élite, de leurs soirées d'intégration, de leurs soirées récurentes etc. C'était bien marrant, et les gags sont typés mangas en plus.
Plus précisement le scénario transpose la bête série de club que l'on retrouve dans beaucoup de manga (Hikaru no go, Princes du thé (Les)), dans son versant typiquement français, l'association étudiante, et ça change tout Un point commun intournable cependant : lutter pour la survie de l'assos. 

Dans le tome 3, la série prend un nouveau départ en nous expliquant le pourquoi du titre de la série, et Nico son héros cesse d'être manipulé par ses amis.  

Le dessin des visages est plutôt réussi et ça vaut mieux car l'histoire brasse beaucoup de monde : nombreux membres de l'école et personnalité extérieurs, autres membres d'associations, collocataires, ça fait un belel gallerie de personnages doux-dingues ou machiavélique.  

Les aventures de nos héros en volumes reliés sont garnis de copieux bonus : making of, premier projet BD de nos jeunes auteurs, blabla sur leurs vies.  

Au départ très marrant et intéressant, la série s'est bien assagie..." 

Docteur Spider, 2 tomes lus, 24/01/08
Tome 3 : 05/08/08

"Je suis très sceptique envers ce titre. Quand j'avais vu les premiers chapitres dans le Shogun Mag, je n'avais pas du tout aimé le genre des dessins. Pas que ce soit forcément mal fait, mais le genre ne me plait pas, pas assez joli. Alors j'ai fait la coincée d'esprit et je n'ai même pas lu. Toutefois, quelques temps après, quand le volume relié est sorti, j'ai trouvé que ça passait mieux dans la version manga. Alors je me suis bougée pour le lire. En plus je voyais qu'il avait quand même une certaine popularité parmi les premières séries Shogun alors je me suis dit que ça pouvait être bien. Et puis même si souvent la qualité des dessins reflète celle du manga en général, j'ai pu observer que ce n'est pas toujours le cas (exemple avec Amakusa 1637). Je lis donc le premier volume.
Et bien que ce soit graphiquement ou scénaristiquement je n'aime pas Love I.N.C.. Je n'ai trouvé aucun personnage attachant. Ils sont tous d'un genre extrêmement caricatural; normal pour un manga à tonalité principalement humoristique me répondra-t-on. Il n'empêche pas que j'ai trouvé ça assez raté. Peut-être que pour quelqu'un sortant d'une école de commerce ça peut être plus fun mais pour ma part, le manga ne m'a absolument pas touchée je me suis un peu ennuyée à le lire. Bon j'admet, il y avait quand même quelques répliques amusantes, comme dans le chapitre trois où il y a une grose méprise à propos d'un tente et d'une tante, ça me rappelle agréablement Alice aux pays des merveilles (le bouquin hein pas le film de Disney ). Mais de mon point de vue, ce manga demeure plus un trip d'auteur qu'autre chose. D'ailleurs, les seuls que j'ai trouvé sympathiques là-dedans, ce sont les auteurs eux-même mais pour ce qu'il en est de leur manga bof bof. Je ne vois pas comment faire une longue série sans être lassante.
Désolée d'être si tranchante sans laisser vraiment sa chance à ce manga, mais je déteste encore plus être hypocrite sur mes goûts. Alors vous pouvez quand même le lire pour vous faire votre avis." 

Hanoko, deux tomes lus, début Novembre 2007

Graphiquement et humoristiquement vous ne serez pas dépaysés en lisant : DYS

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici