Lost Scion

Lost Scion

Titre original: 
Lost Scion
Pays d'origine: 
France, Espagne
Genre: 
Mystique, fantastique, action
Éditeur français: 
Humanoïdes associés (Shogun manga)
Date de sortie en France: 
Octobre 2006 (prépublication), Juin 2007 (volume relié)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple + jaquette glacée
Sens de lecture: 
Français
Nombre de pages: 
160
Prix: 
6,95€
Rythme de parution: 
Arrêté

Avis

"Là aussi on est en face d'une série qui me laisse assez dubitatif, à cause de son manque de crédibilité : des surfeurs qui ont des superpouvoirs hérités d'une vie passée qu'ils ont à moitié oublié... Au moins dans le comics Fathom on y croyait. Il faudrait se pencher sur la question pour savoir pourquoi...
Le dessin est correct. Mention spéciale au chapitre 5 qui nous livre deux splash page avec une très bonne gestion de la perspective. Si ça pouvait toujours être de cette qualité... 

On a vraiment du mal à accrocher à cette histoire, et à la fin du tome 1, les personnages agissent presque comme si de rien n'était "on est des surfeurs, on vie à la cool", leur psychologie ne vole pas haut. Les flash-back bucoliques sont kitchs à souhait, avec l'amour d'enfance refoulée et tout le tsoin-tsoin. 

En bonus, la première histoire de notre trio d'auteurs espagnols, là aussi on nage en plein héroic-fantsay. Les pages sont plus chargées, avec beaucoup plus de détails, notemment dans les décors, et beaucoup d'ombrages. Ca change agréablement du parti-pris du shogun mag de faire des trames à tout-va. La mise en page est beaucoup plus punchy (avec des cases et des images qui se superposent). Le seul reproche que je ferais à cette histoire, ce sont ces fautes d'orthographe  Les deux héros, une brute et un archer, sont deux têtes brulés, ils partent à la recherche d'un trésor elfique... C'est classique mais efficace.  

En bref, le dessin est potable, mais le scénario laisse vraiment à désirer, je ne vois pour l'instant pas l'intérêt de faire un deuxième tome." 

Docteur Spider, 5 chapitres lus en prépub' ainsi que le tome 1, 01/09/07

 

Comme Doc, je suis très peu convaincue par ce titre. Outre la carence de crédibilité de l'histoire j'ai très peu accroché aussi à cause du manque de personnalité qui se dégage des personnages.
Ils sont tous assez plats sans trop d'intérêt, que ce soit par le caractère ou par le physique. On retrouve le genre de stéréotypes sans plus apporté. De plus, c'est un peu triste de le dire mais le physique compte énormément, c'est l'apparence du personnage que l'on a d'abord en tête, il est le symbole du manga. Ici, ils manquent tous d'attrait, exceptée Diana qui est plutôt réussie avec une coiffure originale; Likos a l'air sympa aussi. Pourtant quand on lit, on sent la volonté de l'auteur de faire apparaitre différentes personnalités mais c'est gâché principalement par les dialogues qui sont très souvent un peu stupides sur les bords.
Le dessin quant à lui, je dirais qu'il est inégal. Certaines planches montrant des scènes de la Grèce antique sont très belles cependant, la plupart du temps je trouve le niveau moyen. Les décors sont corrects mais les formes des personnages sont parfois trop exagérées, ça en devient moche. Par ailleurs, les expressions du visage des personnages ne sont pas toujours bien faites. Surtout lorsqu'ils sont enragés, ce qui concerne Laszlo en grande partie. Ce qui fait que ce dernier demeure à mes yeux le moins crédible de la série. Cependant, on peut quand même remarquer que le dessin est vivant et que le dessinateur ose prendre des risques en choisissant différents points de vue.
A la fin du volume 1 nous sont livrés des fiches personnages et le premier chapitre des Chroniques de Mesene. Ce que je vais dire est très ironique mais j'avoue avoir bien plus aimé ce chapitre bonus que le manga lui-même. L'histoire et les dessins y sont beaucoup plus accrocheurs. J'aurais préféré que ce soit lui un manga principal ^^' . Le seul problème que je relève, c'est la grammaire assez deffectueuse. Bon, vous allez dire que je fais ma chieuse mais quand je vois "ils construirent" à la place de "ils construisirent", je ne peux me taire, je ne sais pas où est-ce qu'ils ont été pêcher cela. 

Un titre avec pas mal de lacunes.

Hanoko, 1 tome lu, le 23/06/07

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici