Horion

Horion

Titre original: 
Horion
Auteur(s): 
Pays d'origine: 
France
Genre: 
heroic-fantasy, aventure, action
Éditeur français: 
Glénat
Date de sortie en France: 
mai 2018
Nombre de tomes sortis en France: 
1 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
224
Prix: 
6,90€
Rythme de parution: 
bimestriel

Avis

Horion démarre sur les chapeaux de roue.  

Il nous présente très vite de nombreux personnages, qui ont l'air tous aussi swag les uns que les autres. Le scenario évolue à vive allure, enchaînant les scènes et changeant souvent de décor. Le tout entrecoupé de moments présentant de potentiels antagonistes qui préparent des complots. Pour le moment, leurs motivations restent mystérieuses, mais elles ont de quoi nous intriguer, justement parce que la relation entre tous les personnages n'est pas encore vraiment expliquée, donc on a envie de voir ce que ça donnera. La contrepartie de cette recette, des moments où l'on se sent essoufflé voire paumé. Plusieurs fois à la lecture du tome un je me suis dit "mais attends c'est qui celui-là", "c'est quoi leur but à eux?", etc. Je comprends la volonté de dynamisme pour tout de suite capter notre attention, mais j'espère que la suite sera un peu plus posée quand même que ce tome d'exposition. En tout cas, le pari reste réussi puisqu'on a envie de voir comment tout cela va s'ordonner.
Excellent travail sur les dessins aussi. Honnêtement, la couverture ne donne pas envie, donnant l'impression d'amateurisme, mais les planches sont d'un tout autre niveau. Déjà, comme dit au début, les personnages sont très cool, notamment grâce à des character designs réussis et variés. Il y a aussi une vraie ambiance qui se dégage du manga, à la foi fun et envoûtante. La dessinatrice a un très bon coup de crayon, ce qui rend tout ça possible. Les combats eux, montrent un peu de maladresse dans leur mise en scène mais le punch est là, exploitant beaucoup de courbes pour représenter la vitesse et l'explosivité des personnages. 

Très gros potentiel donc pour Horion, en espérant que le scénariste calme un peu la cadence pour mieux rythmer l'histoire. 

Hanoko, un tome lu, le 27/06/2018

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici