Gothic Sports

Gothic Sports

Titre original: 
Gothic Sports
Auteur(s): 
Pays d'origine: 
Allemagne
Genre: 
sport, romance
Éditeur original: 
Tokyopop
Éditeur français: 
Soleil manga
Date de sortie originale: 
2005
Date de sortie en France: 
2006 (le 28 Janvier)
Nombre de tomes: 
5 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
3
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple + jaquette
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,95€
Rythme de parution: 
arrêté

Avis

"Faire du foot habillé en "gothic", en voilà une drôle d'idée. Je ne vois pas trop comment on peut former une histoire à partir de ça, mais pas de préjugés après tout.  

Déjà dès les premières pages, je trouve l'héroïne stupide: elle se trouve sur un terrain pendant un plein match de foot qui semble important et elle rêvasse (j'ai commencé à lire avec le volume 2). Ensuite on assiste à une dispute qui interrompt le match: les personnages ont une drôle de répartie, le dialogue n'est pas spécialement poignant. Ensuite la match reprend. Là le côté shojo du manga se ressent vraiment car les matchs sont mous et les personnages passent leur temps à bavasser plutôt qu'à se concentrer réellement sur le jeu. On ne voit aucun jeu d'équipe, c'est principalement des duels avec celui qui a la balle et quelques joueurs adverses. Ca rappelle bien les matchs, pas seulement de foot, que l'on fait au collège pendant les cours de sport avec des équipes non mixtes où la plupart des filles très peu concernées par ce qui se passe passent leur temps à papoter pendant que quelques unes jouent, ou au mieux jouent mais ça et là au hasard.
Je dois dire aussi que je trouve un peu ridicule de voir des filles jouer au football en minijupe avec des fringues à dentelle. Il faudrait que je voie avec le premier volume si ces tenues ont un moindre intérêt au point de vue pour l'histoire ou si elles ne sont là que pour faire joli. Pour l'heure je trouve qu'habillée ainsi l'équipe perd toute crédibilité. En plus je trouve que l'auteur a une drôle de notion du gothique. Ce n'est pas un s'habillant en noir ou en mettant des rayures que l'on a un syle gothique. Enfin ce n'est que mon humble avis mais si c'était le cas, alors beaucoup plus de gens seraient gothiques sans s'en douter.
Bon pour l'instant je me suis arrêtée sur certains détails mais pas sur le manga dans son ensemble : Son histoire ne me convainc pas; peut-être que j'aurais plus aimé si j'avais commencé avec le premier volume mais je ne pense pas. Côté dessin, c'est convenable pour un premier manga, l'auteur dessine bien même s'il y a encore pas mal à perfectionner. Il y a un petit quelque chose qui me fait penser aux oeuvres de Song Yang (Matous et Pingouins par exemple), ça doit être la façon de tramer. Pour le coup je suis agréablement surprise. 

Que retenir de tout ça? Un manga très peu crédible, je n'accroche pas du tout." 

Hanoko, tome deux lu, le 27/07/07

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici