Dreamland

Dreamland

Titre original: 
Dreamland
Auteur(s): 
Pays d'origine: 
France
Genre: 
Humour, fantastique, aventure
Éditeur français: 
Pika
Date de sortie en France: 
2006
Nombre de tomes sortis en France: 
14 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple + jaquette glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
216
Prix: 
6,95€

Avis

Un émule un peu décevant. Depuis pas mal de temps (probablement depuis sa sortie) j'en entendais du bien sur internet. Moi qui suis très curieuse de lire des manga hors Japon et tout particulièrement faits par des auteurs français, je me suis donc débrouillée pour me procurer le premier volume et le lire. Malheureusement, le manga n'est pas tout à fait à la hauteur de mes espérances. 

Si le concept de Dreamland est plutôt sympathique et crédible avec notamment la correspondance des personnages entre Dreamland et la réalité, je trouve que la structure du manga très déroutante. Le manga tend à un assemblage de gags juxtaposés plutôt qu'à un manga avec une narration construite qui se déroule. Je n'ai de problème avec aucun des deux schémas, mais DreamLand oscille un peu entre les deux, ce qui donne l'impression que l'on saute régulièrement du coq à l'âne sans réelle continuité.
Par ailleurs, le scénario ne m'a pas emballée des masses, au début on se demande si on le droit à une comédie dans le genre tranche de vie avec un côté fantastique à côté pour faire joli. À la fin du premier volume, on est plus lancé sur Dreamland et le complot qui se trame autour du héros. Enfin bref, on est lancé sur pas mal de directions différentes, ça fait assez fouillis.
Le dessin est sympa, j'aime bien les bouilles des personnages et l'auteur a une bonne composition dans ses pages, on suit bien. Mais je trouve que les planches manquent beaucoup de détail. Sans avoir l'air brouillon, les pages semblent faites à l'arrache. On voit bien que l'auteur se fait plaisir en dessinant, peut-être trop. Un chouilla plus de rigueur rendrait les pages impressionnantes, les combats pourraient peut-être être plus trépidants et tout cela sans pour autant perdre la spontanéité et l'expression vivace des personnages. 

Bref, je m'attendais à mieux, même si en matière de manga français on a vu pire. Peut-être qu'avec un bon scénariste, Reno ferait des ravages. Enfin, peut-être que la suite se pose mieux, sûrement puisque la série perdure, ce qui est très rare pour un manga français.

Hanoko, un tome lu, le 26/04/2010

"Six ans que Dreamland est lancé, et je me mets seulement à sa lecture. Honte à moi ! Le design du manga est pas mal du tout, les mouvements sont dynamiques, et les planches qui servent à introduire de nouveaux "rêves" sont détaillées. Après ya des hauts et des bas. Le manga raconte en parallèle d'un lycéen de terminale normal (c'est un cancre amoureux) et sa vie onirique. J'ai bien aimé ces changements brutaux d'un monde à l'autre (on peut se réveiller à n,'importe quel moment). Dreamland offre des possibilités illimitées, c'est ce qui fait le charme de la série.  

Très prometteur. Hâte de lire la suite." 

Docteur Spider, un tome lu, 23/08/12

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Dreamland / Dreamland (Émules)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici