Dernier Maître de l'air (Le)

Dernier Maître de l'air (Le)

Titre original: 
The Last Airbender
Pays d'origine: 
États-Unis, Corée du sud, Canada, Japon
Genre: 
Fantastique, aventure, action
Éditeur original: 
Del Rey
Éditeur français: 
Ankama
Date de sortie originale: 
mai 2010
Date de sortie en France: 
2010 (le 25 novembre)
Nombre de tomes: 
2 (histoire principale + prélude introduisant l'antagoniste du héros: Zuko)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
144
Prix: 
8,90€
Rythme de parution: 
terminé

Avis

Avatar, avant d'être un film avec des aliens bleus, c'était entre autres un dessin animé américain, Avatar - le Dernier Maître de l'Air. Simultanément avec son adaptation cinématographique Dernier Maître de l'Air (Le) est sortie cette adaptation format manga d'Avatar, dont le titre a été réduit au Dernier maître de l'air probablement pour éviter les confusions avec l'oeuvre de James Cameron. 

Comme je fais toujours les choses dans le bon ordre, je m'attaque à la saga par la dernière adaptation qui en est sortie =p. Nous commençons donc l'histoire avec deux jeunes gens, un frère et une soeur qui découvrent un enfant endormi dans les glaces et le libèrent. Très rapidement ils se rendront compte que ce garçon, Aang, possède le pouvoir de l'air alors que tout le monde croyait cette capacité envolée dans la nature depuis des décennies. S'ensuivent plusieurs aventures avec les conflits engendrés par le véhément pays du feu où nos héros devront s'armer de courage et rester soudés.
La lecture est assez limpide, on s'immerge rapidement dans le récit et on suit bien. Cependant, il est regrettable que le manga ne comporte qu'un seul volume, on a plutôt l'impression de lire un résumé d'une longue histoire, telle une chronique, plutôt que de vivre réellement l'aventure. En plus, l'histoire se termine sur une ouverture, laissant le sentiment que ce manga n'était qu'un prologue à une aventure plus riche et mieux développée. Du coup on reste un peu sur notre faim à la fin, c'est dommage. Peut-être que le prélude narrant l'histoire de Zuko nous en dira davantage, mais cela ne change pas l'impression que l'aventure ne fait que commencer.
Après, désire-t-on réellement en avoir plus ou pas? C'est une autre question. Pour ma part, il est vrai que j'ai trouvé le récit assez enfantin, de par son ambiance, les rebondissements de son scenario assez prévisibles, quelques clichés au niveau des personnages. Mais je trouve quand même l'univers assez chouette, il mériterait d'être davantage développé. Visuellement, le Dernier maître de l'air est joliment illustré, le character design et le tramage sont sympa. En revanche, les décors manquent beaucoup de détail, ce qui donne un aspect tout plat au manga, sans profondeur. Je serais curieuse de voir ce que donne le volume précédent dessiné par Nina Matsumoto. 

N'ayant pas vu le film ni l'anime, je ne peux faire la comparaison. En fin de compte, je pense que cette adaptation d'Avatar n'est pas mauvaise, mais trop sommaire, elle aurait gagné à être mieux développée, là nous sommes juste un face d'un simple portage sur support papier. 

Hanoko, tome lu, le 30/12/2010

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici