City Hall

City Hall

Titre original: 
City Hall
Pays d'origine: 
France
Genre: 
Action, fantastique, science-fiction, humour, historique
Éditeur original: 
Ankama
Date de sortie originale: 
2012 (le 14 juin)
Nombre de tomes: 
7 (terminé) + spin-off
Nombre d'éditions en France: 
2
Couverture: 
Souple + jaquette
Sens de lecture: 
Français
Nombre de pages: 
192
Prix: 
7,95€

Avis

Londres, début XXème siècle... la paix est menacée par un mystérieux terroriste qui nous réapprend comment utiliser ses poings. Non pas pour cogner lui-même mais pour écrire sur du papier! Car les vertus magiques du papier combinées au pouvoir de l'imagination permettent de tout matérialiser! Jugées unanimement trop dangereuses par tous les chefs mondiaux, la fabrication et l'utilisation du papier avaient été proscrites, mais il semble bien que des collectionneurs en aient gardé secrètement. Aujourd'hui, un ennemi public est apparu au grand jour. Seule solution: combattre le mal par le mal, c'est-à-dire trouver quelqu'un capable de mettre sur papier de manière manuscrite un moyen de contrer la menace. Qui de mieux placés alors que le célèbre romancier Jules Vernes et son assistant Arthur Conan Doyle pour la mission?
Les voici donc embarqués pour une grande lutte qui va remuer tous les tabous et secrets d'états relatifs à l'interdiction du papier. Chaud devant, l'écriture n'aura jamais été aussi sportive!  

En voilà une histoire originale! City Hall se réapproprie les canons du Shônen nekketsu classique pour le revoir sous un angle de vue très occidental.
D'un côté, on retrouve tous les codes du Shônen: un héros qui acquiert subitement un grand pouvoir, un ennemi qui ravage la ville et qui menace des innocents, un système précis de pouvoirs magiques pour se battre, une quête initiatique où les héros devront apprendre à manier le papier correctement pour progresser, etc. On avait déjà vu la saga des Read Or Die où le papier avait une place centrale, ainsi que divers autres Shônen comprenant un personnage capable de faire apparaître ce qu'il dessine, mais City Hall se remanie l'idée pour en faire l'élément clef de son scénario. Graphiquement, les compositions, les character designs et le dynamisme rappellent sans problème la narration particulière si propre au manga. Et le réinvestissement du genre est très réussi. On remarque juste quelques découpages de planches un peu trop scolaires ou pas des plus pertinentes mais cela reste mineur.
De l'autre, ce modèle narratif du manga est transposé à l'univers d'une Angleterre industrielle beaucoup plus avancée technologiquement qu'elle ne fut en vrai à la même époque. Les héros sont des personnages historiques qui font beaucoup appel à la culture européenne. On retrouve également la patte française dans les bouilles des personnages et leurs expressions. Alors que la génération 2000 a vu le déclin de l'écriture manuscrite en conséquence de l'essor de tous les outils de communication informatiques, les auteurs de ce manga lui redonnent ses lettres de noblesse dans leur oeuvre en lui octroyant un pouvoir quasiment infini!
Le mélange des deux genres génère une oeuvre qui s'annonce excellente. Le premier volume nous offre son lot de bonnes surprises entre grands complots, combat survoltés, quelques farces qui font sourire et références et clins d'oeil à l'histoire et la littérature. Les personnages se montrent tous attachants chacun à sa manière. Jules Vernes et Arthur Donan Coyle sont vraiment amusants car ils abordent les événements avec un certain détachement et second degré, rendant le premier volume très drôle. Bon, le féminisme à travers le personnage d'Amelia n'est pas très finement amené mais nous verrons bien ce que cela donne pour la suite. 

City Hall pose donc les bases d'un habile croisement entre le Shônen et la littérature européenne pour un récit dynamique et entraînant. La suite promet! 

Hanoko, un tome lu, le 21/06/2012

"Se déroulant dans un univers extrêmement intéressant, et servi par un dessin de qualité, City Hall met toutes les chances de son côté pour nous plaire. Par contre je trouve qu'il y a trop de dialogues (que j'ai zappé pour la plupart)." 

Docteur Spider, 2 tomes lus, 04/08/13

Ce manga a été adapté en jeu de rôle à venir en septembre 2014.
Le pouvoir de la littérature dans une Angleterre du début XXème avec style plus horreur: Mystic Archives of Dantalian (The).

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici