Awaken

Awaken

Titre original: 
Awaken
Auteur(s): 
Pays d'origine: 
Chili
Genre: 
Action, fantastique, humour, tranche de vie
Éditeur original: 
Hiveworks
Éditeur français: 
Robinson Millennials (Hachette)
Date de sortie originale: 
2015 (prépubliation) - 2017 (tome)
Date de sortie en France: 
2018 (le 6 juin)
Nombre de tomes: 
7 chapitres (en cours) / 1 tome relié
Nombre de tomes sortis en France: 
1 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 grand format
Couverture: 
Rigide, glacée, mat
Sens de lecture: 
Français
Nombre de pages: 
160
Prix: 
17,95€

Avis

Dans une cité divisée en districts, avec des lois très strictes (jeu de mot à deux balles) vit un garçon insouciant. Il aspire à de grandes choses mais du genre maladroit et un peu cancre, ce n'est pas gagné. Et ce le sera encore moins quand il découvrira que des créatures menaçantes sévissent en ville et qu'il possède des pouvoirs spéciaux. 

Voici une histoire qui vous proposera absolument tous les éléments d'un shonen d'action nekketsu pure souche, mais en format comics couleur. Nous avons un héros qui n'a plus de parents. Il est énergique, assez crétin mais qui n'a pas froid aux yeux. À ses côtés, la fille, déléguée de classe en l'occurrence, du genre sérieux à lui remonter les bretelles. Son quotidien normal est perturbé par l'arrivée de monstres dangereux et il se découvre un grand pouvoir caché. Il rencontre par la même son futur mentor incarné en le personnage de Nyl Astra (qui me fait penser à Minene de Mirai Nikki, sans trop me l'expliquer, peut-être des regards) et apprendra à maîtriser cette force, qui se localise aussi dans un système de pouvoirs particulier. Il se retrouvera probablement au coeur d'une grande affaire et un hypothétique rival pointe du bout de son nez. Il ne manque plus qu'une mascotte, un grand méchant et le cocktail sera complet
Pour le style graphique, pas besoin de décrire l'inspiration des mangas présente, elle demeure bien assez évidente pour avoir à la décrire. Le dessin est très vif et léger, pour mettre en valeur le dynamisme des personnages et le rythme de l'histoire. On sent bien que l'autrice a travaillé dans le dessin animé auparavant car on voit certaines pratiques transparaître dans ses pages: les décors plus détaillés et figés et des personnages qui ressortent, avec des couleurs plus pétantes en aplats. La spontanéité appréciable du trait de l'autrice constitue aussi sa faiblesse: les pages paraissent parfois peu soignée et faites à la va-vite. Mais dans l'ensemble, les pages restent plaisantes à regarder. 

Bref, un comic qui a tout d'un bon shonen d'action classique. Mais nous espérons qu'il aura sa propre touche à apporter. Toutefois, son univers semble assez prometteur! 

Hanoko, un tome lu le 05/06/2018

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici