Ame du Samouraï (L')

Ame du Samouraï (L')

Titre original: 
Samurai: Heaven and Earth
Pays d'origine: 
États-Unis
Genre: 
Historique, action
Éditeur original: 
Dark Horse Comics
Éditeur français: 
Delcourt
Date de sortie originale: 
2004
Date de sortie en France: 
2006
Nombre de tomes: 
2 (Volumes regroupant cinq petits tomes représentant chacun un chapitre; en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
2 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Cartonnée
Sens de lecture: 
Français
Nombre de pages: 
120
Prix: 
13,95€
Rythme de parution: 
irrégulier

Résumé des tomes

Avis

"Un comics qui balade son héros et son lecteur à droite à gauche en commençant donc par le Japon, le pays d'origine de notre samurai. Ça se lit bien mais c'est pas génial dans l'ensemble. 

Ce qui m'a plu, ce sont tout d'abord les dessins qui sont globalement très réussis, on a le droit à de surperbes planches très soignées et très détaillées. On pourra peut-être critiquer un certain manque de dynamisme dans les scènes de combat, mais je ne les ai absolument pas trouvées molles pour autant, d'autant qu'elles demeurent un minimum construites. J'apprécie aussi l'effort que le dessinateur a fourni afin de mettre en évidence les différences culturelles entre les toutes les civilisations visitées par Shiro dans sa quête. Ceux qui ne sont pas japonais ont bien un faciès différent, excepté pendant la scène de sexe entre Shiro et Yoshiko, où la jeune femme a un physique très européen à mon goût. Quelques rares fois j'ai trouvé les visages pas très réussis mais c'est franchement pas dominant. Donc visuellement, ce comics japonisant est abouti.
Ce qui m'a cependant beaucoup moins emballée, c'est le scenario qui est pas gégène. Je trouve l'histoire très cucul, peu originale et manquant de complexité. Et cela se ressent aussi sur les personnages.
Même si notre héros possède un certain charisme, les autres personnages en revanche sont plats sans aucune personnalité. En plus, il y a une petite incorrection au moment où Yoshiko demande à Shiro de lui déchirer sa robe: elle dit que les européens sont ridicules à forcer les femmes à porter trois tonnes de couches de vêtements, ce qui est contradictoire puisqu'au Japon, les femmes portent aussi plusieurs kimono qui sont très lourds et encombrants. Erreur d'appréciation dans les moeurs japonaises de la part du scénariste je pense. Cela ressemble à un élan féministe mal placé alors que le reste de la BD semble plutôt machiste. 

D'après les autres couvertures de la série, le voyage va se poursuivre à travers le monde, j'espère que des personnalités plus intéressantes apparaîtront (je mise sur le vendeur d'esclave arabe), ainsi qu'une histoire plus évoluée. Pour l'instant nous avons là une série agréable à lire mais pas très passionnante." 

Hanoko, un tome lu, le22/08/09

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici