Sweethearts

Sweethearts

Titre original: 
Sweethearts
Auteur(s): 
Genre: 
lycée, hentai, harem
Éditeur original: 
Core Magazine
Éditeur français: 
inédit
Date de sortie originale: 
2011
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Couverture: 
souple, glacée
Sens de lecture: 
Original
Prix: 
230

Avis

"Voici un hentai qui propose des cours d'éducation sexuelle d'un autre genre : les élèves ont des travaux pratiques, des examens grandeur nature... Bref, ces braves petits lycéens vont donc allègrement se taper leurs petits camarades de classe. Notre héros Sasano a été choisi par deux filles célibataires, toutes deux amoureuses de lui. L'une est douce et gentille, très appréciée de ses camarades. L'autre est une Idol débutante et un peu timide. Comme Sasano ne peut choisir entre les deux, il décide de prendre le lot.
Vous l'aurez compris, les scènes de sexe sont en duo, en trio, et tournent même en harem à la fin, lors des examens. Il est assez étrange de voir les élèves entrer en compétition sur cet aspect de leur programme scolaire... Toujours est-il que le sexe est très présent, varié bien que toujours sur le même principe ; chacun s'entraîne à devenir le ou la meilleure amant(e) du lycée. On a également droit à un triangle amoureux peu capital mais qui apporte encore un peu de compétition sexuel.
Les scènes de sexe sont plutôt sympa à suivre car intenses et sans violence. Pas de disproportions majeures, pas de véritable scène hard. Les adeptes des uniformes seront contents, tout comme ceux appréciant les maillots de bain. Le fait que les héros soient lycéens apporte peu d'aspect lolicon, et c'est tant mieux. A noter que la version que j'ai lu n'était pas censurée. En même temps, un petit carré histoire de dire ne censure jamais vraiment beaucoup.
Le dessin est très joli, j'apprécie particulièrement les visages des héroïnes et les vêtements. Pas grand chose de plus à dire à ce niveau.
Je tiens à souligner que le côté compétition décrédibilise un peu plus le fait que les élèves ont des travaux pratiques sexuels dans leur école. Les dernières scènes où les duo d'élèves s'enfilent littéralement en ligne sont un poil ridicules. Mais je sais que ce genre de délire a ses adeptes
Les derniers chapitres quittent l'histoire de base mais restent dans le domaine scolaire.  

Bref, un hentai plutôt soft, pour les adeptes des uniformes scolaires et des harems." 

DDG, le 20/01/14, tome lu.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Le contenu de cette page est à caractère érotique/pornographique/violent.

En continuant de parcourir cette section, vous garantissez que vous êtes majeur.

Cliquez ici pour masquer le message et voir le contenu

  

Pour masquer ce message, inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte et modifiez vos préférences dans votre profil.

Vous êtes ici