SouMission

SouMission

Titre original: 
Voice
Auteur(s): 
Genre: 
Hentai, SM
Éditeur original: 
Mediax
Éditeur français: 
BD Érogène
Date de sortie originale: 
1999
Date de sortie en France: 
2002
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple
Sens de lecture: 
Français
Nombre de pages: 
150
Prix: 
12,50€

Avis

"Du très lourd en la matière. Non censuré, Soumission est un hentai écoeurant, mais aussi très marrant.
Graphiquement, on sent que ça date. Le dessin est spécial, pas très à mon goût. Les yeux sont énormes et triangulaires, les personnages me font penser à Détective Conan. L'anatomie est excellente, et les proportions sont relativement respectées (sauf pour les membres masculins). Parfois, le trait est gras, ça donne un aspect plus intense aux scènes. Les bouilles que tirent quelques fois les personnages sont à mourir de rire. L'humour n'est ainsi pas en reste. Et heureusement, parce que le hentai serait trop graveleux.
Parlons de chaque histoire maintenant. La première est assez spéciale. On dirait du shotacon incestueux, mais il n'en est rien. Peu de soumission à ce niveau, c'est juste du porno sans complexe et censure. La fin est plutôt drôle.
La seconde histoire rentre dans le vif du sujet dès le départ : une maîtresse avec ses esclaves sexuels dont elle fait ce qu'elle veut. Il est à noter que les esclaves sont relativement d'accord et que la maîtresse est assez horrible dans la domination. Le côté hermaphrodite plaira aux fans du genre.
La troisième histoire vogue sur les relations incestueuses et soumises à long terme. Deux filles pour un mec esclave, ça donne un résultat peu ragoûtant, mais ça plaira sans doute à quelques uns d'entre vous.
La quatrième histoire est du yuri pur et dur. Deux lycéennes dont une qui humilie l'autre, les deux s'aimant d'amour véritable. On retrouve une scène urophile. La soumission est là aussi présente.
La cinquième histoire est la pire d'entre toutes niveau scènes de sexe. C'est aussi une des plus drôles. Deux filles complètement bourrées qui se lancent des défis bidon et abusent d'un mec tandis que la soeur du dit mec vomit ses tripes dans les toilettes, mythique. C'est hyper cru, les pratiques sexuelles sont trash et m'ont faite tirer la grimace. Les mimiques des filles sont par contre très drôles. L'alcool est à consommer avec modération.
La sixième histoire revient dans la soumission pure et dure avec un club SM auquel une femme lambda s'inscrit. Elle devient l'objet d'un couple cuir objets en tout genre, pour le plaisir de Mme Cooper. Sympa mais classique.
La dernière histoire montre qu'il est dangereux de se droguer. Se passant à l'époque préhistorique, on nous présente les premières fois au niveau sexuel. C'est très drôle et inventif, on se bidonne plus qu'on s'émoustille. J'aime beaucoup le "première lesbienne" et les bouilles associées. 

En bref, un hentai qui surfe sur tous les genres en restant toutefois dans la branche soumission et domination. A bon entendeur, salut !" 

Dragon de Givre, le 27/07/09, one-shot lu.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Le contenu de cette page est à caractère érotique/pornographique/violent.

En continuant de parcourir cette section, vous garantissez que vous êtes majeur.

Cliquez ici pour masquer le message et voir le contenu

  

Pour masquer ce message, inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte et modifiez vos préférences dans votre profil.

Vous êtes ici