Seka X Seka

Seka X Seka

Titre original: 
Seka X Seka
Auteur(s): 
Genre: 
Hentai, humour
Éditeur original: 
Hit Shuppansha
Éditeur français: 
inédit
Date de sortie originale: 
2007
Nombre de tomes: 
1
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
200

Avis

"Cela faisait longtemps que je n'avais pas mis mon nez dans un hentai. Voyons voir celui-là, qui est présenté comme étant assez rigolo.
L'histoire est assez banale au départ. Un lycéen se tape des filles très mignonnes et tombe sur une demoiselle particulièrement en chaleur... Celle-ci va vivre chez lui car serait la fille d'un ami de son père. Sa mère (de Tooma) tient d'ailleurs beaucoup à ce que son fils se comporte comme homme... Ce qui est déjà un élément rigolo de l'histoire. D'ordinaire, les mères ont plutôt tendance à défendre leurs enfants de toucher à qui que ce soit, surtout sous le même toit qu'elles. Bref, Tooma est donc aux anges de pouvoir s'occuper en toute tranquillité de Masami. D'ailleurs, celle-ci en redemande comme si sa vie était en jeu. Et c'est le cas ! Si elle ne fait pas l'amour, elle meurt... Oui, second point rigolo de l'histoire, qui sert juste à justifier le côté en manque de la demoiselle. C'est souvent le cas, dans les hentai, de justifier les scènes de sexe répétées, par un élément un peu... étrange...
Le dessin est joli, la version que j'ai pu survoler n'était pas censurée. Rien de bien exotique, cela reste soft, voire même parfois mignon. Les sentiments des protagonistes sont un peu exploités, et l'humour est effectivement assez présent. Par contre, je ne vous cache pas n'avoir pas tout compris, notamment avec l'arrivée de nouvelles demoiselles. De toute façon, l'objectif reste le même : montrer de la fesse et de la miche. D'ailleurs, celles-ci ne sont pas trop disproportionnées. Elles restent de bon calibre, mais ne tombent pas dans le cliché de la vache laitière.
En fin de volume, on passe par une petite phase "fantasme de la soubrette". Rien de bien violent, d'autant que le reste du manga reste assez sobre dans les délires.  

Bref, un hentai rigolo, soft, joli." 

DDG, le 24/06/2014, un tome lu.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Le contenu de cette page est à caractère érotique/pornographique/violent.

En continuant de parcourir cette section, vous garantissez que vous êtes majeur.

Cliquez ici pour masquer le message et voir le contenu

  

Pour masquer ce message, inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte et modifiez vos préférences dans votre profil.

Vous êtes ici