Rutsubo

Rutsubo

Titre original: 
Rutsubo
Auteur(s): 
Genre: 
Hentai, historique, viol, yuri, futanari, lolicon
Éditeur original: 
Hit Shuppansha
Éditeur français: 
aucun
Date de sortie originale: 
2006
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Couverture: 
Souple, glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
200

Avis

"Voici venir un gros hentai historique mêlant tous les genres. Evidemment, avec ce contexte de guerre et de prise d'otage, la note donnée est bien souvent celle de la violence. Dès le départ, nous assistons à des viols, dont celui de la petite princesse (qui n'est plus une enfant, soulignons-le). Il est à noter que ces premières scènes de sexe ne sont pas gratuites ; à l'époque, je suis convaincue que déshonorer un empire en violant la princesse était presque une sinécure. De plus, ici, la princesse accepte plus ou moins ce viol en échange de la vie de sa garde du corps. Bref, c'est justifié donc ça passe mieux (je ne suis pas friande de la violence, encore moins des viols).
Par la suite, les genres s'enchaînent rapidement. Futanari (une femme avec un sexe d'homme), yuri dans les bains publics... Bref, la pauvre Aka en voit de toutes les couleurs mais reste digne. Pour le coup, la vraisemblance du personnage est sympa. Une princesse qui reste digne dans ces conditions est bien une princesse japonaise.
S'ensuivent des thèmes qui me rebutent beaucoup : du lolicon. La petite soeur d'Aka, Aoko, se fait elle aussi violer, évidemment. Petit détail par contre ; celui qui l'a viole est à peine plus âgé qu'elle, ça passe un peu mieux à mes yeux (mais ça reste foutrement dégueulasse de dessiner ça).
Viennent des scènes de sexe un peu plus gratuites, misant plus ou moins, là encore, sur la violence. La traîtresse Ema qui se fait violer par un homme-pierre, c'est spécial tout de même. Car oui, le fantastique a sa place ici. Langue démesurée, sexe en pierre, griffes de fer... Bref, c'est fun mais ça tombe vraiment dans la décadence. Et puis c'est pas du tout historique ça !
Que dire à part ça... Graphiquement, c'est plutôt soigné. ça fourmille de détails, souvent là où on en voudrait pas d'ailleurs. La mise en page est dynamique et les scènes de sexe dégueulasses au possible. Les corps sont disproportionnés (poitrine et sexe masculin) et les fluides débordent de tous les côtés (littéralement parlant). Quelques pages sont en couleur, mais je les trouve trop saturées de rose. A part ça, rien à dire de plus. A si ! Les costumes, notamment les kimonos des princesses, sont splendides à mes yeux.

Voilà, en bref, un hentai qui plaira aux fans de violence et de lolicon. ça plaira aussi aux fans de futari et de yuri... En gros, ce hentai touche un large public, si on a 18 ans et plus bien sûr. 

Dragon de Givre, le 27/08/09, one-shot lu.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Le contenu de cette page est à caractère érotique/pornographique/violent.

En continuant de parcourir cette section, vous garantissez que vous êtes majeur.

Cliquez ici pour masquer le message et voir le contenu

  

Pour masquer ce message, inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte et modifiez vos préférences dans votre profil.

Vous êtes ici