Interdit aux moins de 18 ans

Le contenu de cette page est à caractère érotique/pornographique/violent.

En continuant de parcourir cette page, vous garantissez que vous êtes majeur.

 

Pour masquer ce message, inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte et modifiez vos préférences dans votre profil.

Kunoichi Anthology Comics

Kunoichi Anthology Comics

Titre original: 
Kunoichi Anthology Comics
Auteur(s): 
Genre: 
Fantastique, sexe
Éditeur original: 
Kill Time Communication
Éditeur français: 
aucun
Date de sortie originale: 
2006
Nombre de tomes: 
1
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
160
Prix: 
890¥

Avis

J'ai trouvé le manga en japonais. J'aurais bien aimé pouvoir le lire en anglais mais ce n'est pas essentiel, on devine assez facilement en quoi pourraient consister les dialogues.
Chaque chapitre a sa propre histoire et ses protagonistes. Les scènes de sexe sont plus ou moins hard, mais on n'arrive jamais dans un registre immonde, heureusement. J'ai assez aimé ce manga dans l'ensemble.
Le dessin n'est pas toujours dans un style qui me plaît beaucoup, surtout quand ça part dans les poitrines surdimensionnées ou que les pages sont super encombrées et bordéliques, mais le tout s'accorde malgré les styles marqués.
Les chapitres sont variés tout en demeurant dans la même thématique des guerrières de l'ombre. D'ailleurs l'univers ressort assez bien globalement, on voit qu'elles vivent dans un monde parfois cruel, je pense notamment à la deuxième histoire qui appuie pas mal le côté dramatique. Cependant, on trouve aussi d'autres moments plus humoristiques, la tonalité heureuse dominant quand même dans le volume.
Comme tout hentai dans la norme, le but reste le sexe, mais il y a autre chose à côté qui donne envie de lire. Et au moins, la barrière de la langue n'est pas un obstacle incontournable, comme la lecture d'image a aussi son importance et que le scenario se montre assez simple, on peut suivre sans problème.

Hanoko, volume lu le 11/02/09

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici