Interdit aux moins de 18 ans

Le contenu de cette page est à caractère érotique/pornographique/violent.

En continuant de parcourir cette page, vous garantissez que vous êtes majeur.

 

Pour masquer ce message, inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte et modifiez vos préférences dans votre profil.

Kanojo Kareshi Kanojo

Kanojo Kareshi Kanojo

Titre original: 
Kanojo Kareshi Kanojo (彼女彼氏彼女)
Auteur(s): 
Genre: 
sexe
Éditeur original: 
Hit Publishing (Prépublié dans Comic Aun)
Éditeur français: 
aucun (scantrad par Oasis scantrad)
Date de sortie originale: 
mars 2013 (prépublication) - 2016 (dans le recueil Ero Pippi)
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
33

Avis

Kanojo Kareshi Kanojo démarre comme un petit hentai sympa. Trois amis, discutent de choses intimes pour partager leur expérience. Ils échangent sur la meilleure manière de faire au lit avec leur partenaire, mais la palabre ne dure point, place aux actes.  

Si le petit dialogue de ce trio est amusant à lire, on retrouve après un cliché erroné et abusif présent dans bon nombres de hentai. La fille dit non à plusieurs reprises pour avoir du sexe, mais ses deux amis savent bien qu'elle fait juste des manières de fille sage, puisqu'ils ont tous une copine/copain en dehors. Donc ce n'est pas grave, on continue, même si elle a dit non, elle va forcément prendre son pied et en redemander après. La fille n'est que pur objet d'entraînement et l'auteur nous fait passer ça crème sous couvert d'histoire pas violente, presque réaliste puisque ce sont trois amis qui s'entraident au départ. Bref, pas trop le genre de manga qui apprend le vrai respect de l'autre. Ironiquement, Keita souligne à son apprenti l'importance de dire pendant l'acte ses sentiments envers sa copine, alors qu'ils se contrefichent de ce que pense Ai, présente entre leurs mains.
Si on considère le côté érotique seul, le manga fait son boulot. Comme il s'agit d'un garçon qui apprend à un autre comment donner du plaisir à une fille, le manga met en scène toutes les étapes graduellement pour faire monter les sensations. Comme dit précédemment, l'action est douce, très loin des hentai hardcore, bourrins et écoeurants. En plus, comme l'auteur a un style de dessin modéré, presque mignon, pas d'exagération. 

Pour le côté sexe, c'est un hentai sympa, mais dès que par mégarde, notre cerveau se remet en marche, on ne voit qu'un manga agaçant. 

Hanoko, le 16/02/2018

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici