Interdit aux moins de 18 ans

Le contenu de cette page est à caractère érotique/pornographique/violent.

En continuant de parcourir cette page, vous garantissez que vous êtes majeur.

 

Pour masquer ce message, inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte et modifiez vos préférences dans votre profil.

Impri

Impri

Titre original: 
Impri (インプリッ)
Auteur(s): 
Genre: 
Sexe, fantastique
Éditeur original: 
Core Magazine (prépublié dans Comic Hotmilk)
Éditeur français: 
aucun (scantrad par Oasis scantrad)
Date de sortie originale: 
février 2012 puis inclus dans le receuil Tsuyahada Lovers sorti en 2016
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
8

Avis

Quand cet explorateur découvre sur ce tombeauet qu'il tente au pif le processus de réanimation, il tombe (c'est le cas de le dire) des nues à l'apparition de la princesse. Les souveraines égyptiennes étant connues pour dominer les hommes par leurs charmes, il va jouer la carte inverse en lui faisant croire que c'est démodé aujourd'hui et lui montre les méthodes modernes. Et c'est parti pour vous savez quoi.
Comme tout hentai, de base, le but reste le sexe, le reste n'est qu'enjolivement. Cette fille autoritaire va bien sûr succomber à ce que l'archéologue lui réserve, qui va aller de plus en loin, étape par étape. Du hentai débile, pas beau, exagéré, particulièrement encombré visuellement (chose amplifiée sûrement par le fait que le chapitre soit tout en couleur). Certaines poses sont complètement absurdes et impossibles. Saburou, à défaut d'avoir fait des mangas moins stupides, en a au moins fait de plus jolis, mieux équilibrés que celui-ci. Il n'y a pas non plus spécialement de touche humoristique, même si ça se prend bien sûr au 69ème degré. Je pourrais dire que je suis contente de voir un manga parler de civilisation antique égyptienne, mais sous cette forme, je ne suis pas sûre de le recommander X)
Bref, contentez-vous de la première page qui reste encore regardable. 

Hanoko, le 22/08/2018

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici