Negima! Magister Negi Magi

Titre original: 
Negima! Magister Negi Magi
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Comédie
Date de sortie originale: 
2007
Date de sortie en France: 
pas de licence
Nombre d'épisodes: 
25 + 1
Durée: 
23 minutes par épisode
Support: 
TV

Opening/Ending

Opening : Pink Génération by mahora school 3-A

Ending 1 : Tsuyokunaare
Ending 2 : Move On!
Ending 3 : Yuuki no Aji!
Ending 4 : kIzuna

Avis

Avant toute chose, j'aimerai préciser que je n'ai pu voir les 4 derniers épisodes qu'en version originale sans sous-titres tout simplement parce qu'il semblerait que la team qui s'est chargée de la traduction s'est arrêtée avant la fin. A confirmer…
Ce qui m'a donné envie de regarder ce drama est une bande annonce que m'avait envoyé un ami. A première vue, on aurait dit une sorte de Harry Potter japonais version drama. Je fus donc assez enthousiaste. Le premier sentiment qui m'a traversé est la désillusion. En effet, même si Negi est un magicien et que ça se passe dans une école, la comparaison avec Harry Potter s'arrête plus ou moins là.
La série est découpée en deux parties distinctes : La première va avoir pour objectif de nous présenter les filles qui composent la classe. Les 15 premiers épisodes se centrent principalement sur une élève de la classe de manière superficielle et la grande majorité des autres personnages devient des plus secondaires. Il est donc très difficile de se prendre d'affection pour un personnage en particulier, excepté les 2-3 protagonistes principaux. Et même si on y parvient, on les voit tellement peu par la suite qu'on ne peut s'empêcher d'être frustré. La seconde partie se focalise sur une menace que Negi va devoir annihiler. Là encore, cela reste léger, pas très passionnant.
L'un des premiers éléments qui m'a dérangé concerne Negi. Il est censé être doué pour son âge, ne lui manquant que de l'expérience pour vivre une vie pieuse, mais dès qu'il tente un sort, cela ne marche pas, loin de là même. Cela créé des situations cocasses qui peuvent plaire à certaines personnes, mais cette incohérence m'a étonné. Fort heureusement, cela ne dure que pour les tous premiers épisodes.
En parlant des situations cocasses, le niveau de l'humour est très enfantin. Il est fort probable que le réalisateur ait voulu reproduire l'ambiance du manga original, et probablement qu'il y est parvenu, mais ne connaissant ni le manga ni l'anime, je n'ai pas accroché.
En sus de ceci, les effets spéciaux sont très cheap. Encore une fois, je ne sais pas si c'est pour coller à l'anime ou bien si c'est lié à un manque de moyens, mais cela contribue à un ressenti de « petit drama sans ambition ».
Tout ne m'a pas paru négatif pour autant. La bande originale retranscrit bien le côté magique de la série et est assez agréable à écouter. C'est un des points que l'on peut rapprocher des films de Harry Potter.
Pour conclure, je me suis vraiment ennuyé devant ce drama, du fait de son histoire quasi inexistante principalement. J'avais l'espoir qu'il devienne intéressant une fois que les personnages soient présentés et que tous les éléments soient mis en place, mais ce ne fut pas le cas. Pour autant, cela ne veut pas dire qu'il est mauvais. Il est fort probable que ce drama n'a pas d'autre ambition que de satisfaire les fans du manga (Maître magicien Negima! (Le)) et des animes (Maître Magicien Negima! (Le)), et si c'est le cas, il remplit bien son rôle. De plus, le caractère cheap des effets, le ton léger employé ont un certain charme qui peut aussi plaire. Je le recommande donc aux fans de Negi. 

PS : Si vous voulez un résumé de ce qui vous attend dans la première moitié du drama, regardez l'épisode 13 qui résume tout ce qu'il s'est passé durant les 12 premiers épisodes en 20 minutes. 

Seraphim, « tout vu », le 28/09/12.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici