City Hunter

City Hunter

Titre original: 
City Hunter
Pays d'origine: 
Corée du sud
Genre: 
Action, Romance
Date de sortie originale: 
2011
Date de sortie en France: 
pas de licence
Nombre d'épisodes: 
20
Durée: 
64 minutes par épisode
Support: 
TV, DVD

Avis

Avant toute chose, bien que ce drama soit inspiré du manga City Hunter (Nicky Larson) de Tsukasa Hojo sorti en 1985, oubliez les noms tels que Nicky Larson ou encore Ryo Saeba puisque cette adaptation nous vient tout droit du pays du matin calme. De plus, c'est une adaptation libre, autrement dit, il va ici être question d'un « city hunter » mais qui va avoir des objectifs bien à lui. Il ne tient pas une agence comme c'est le cas dans le manga d'origine. Au final, on est plutôt en présence d'une préquelle puisque notre héros n'a pas encore fait ses preuves sur le terrain et est en quête de vengeance. Est-ce une bonne chose que le drama s'en éloigne un maximum ? Nous allons voir cela. 

Tout d'abord, le premier aspect positif concerne le visuel et le nombre d'épisodes annoncé. Le drama est vraiment beau, on est rarement habitué à cela. Cela veut sûrement dire que la production a eu les moyens de faire un bon drama. De plus, vingt épisodes sont annoncés. On est en droit de s'attendre à ce que l'histoire soit assez développée. Et en effet, le premier épisode qui dure quand même 64 minutes prend le temps de planter le background ainsi que l'objectif que Lee Yoon Sung (le fameux city hunter) va devoir accomplir. L'histoire de City Hunter est vraiment agréable voir passionnante à suivre. Tout d'abord, on se demande comment Lee Yoon Sung va se venger de ces cinq hommes politiques qui sont responsables de la mort de son père. Mais en plus de cela, pleins de choses viennent se greffer à cela. Très tôt, Lee Yoon Sung va entrer en conflit avec son tuteur car ils n'ont pas le même point de vue concernant la façon de se venger. Lee Yoon Sung veut révéler aux yeux de la société sud-coréenne à quel point ces hommes politiques sont corrompus tandis que son tuteur veut les abattre tout simplement. Cela va alors compliquer leur relation puisque son tuteur ne vit que pour cette vengeance, il ne laissera rien l'entraver et est prêt à tout, même à menacer le nouvel entourage du héros. D'autres choses vont complexifier les sentiments du héros comme le fait qu'il est persuadé que sa mère l'a abandonné alors que c'est son tuteur qui l'a kidnappé. Bref, on ne s'ennuie pas avec lui !
Kim Na Na est une jeune femme forte qui vit seule depuis que sa mère est morte dans un accident et que son père est tombé dans le coma. Le héros va « prendre soin » à distance de cette Na Na (mdr) et il va très vite tomber amoureux. Mais pour sa sécurité, il va faire en sorte de ne pas le montrer. Va alors s'en suivre une sorte de « je t'aime moi non plus » tout à fait justifié dans l'histoire et qui donne de la profondeur à ces deux protagonistes.
Le procureur Kim va quant à lui enquêter sur les fraudes des hommes politiques mais aussi sur City Hunter car il utilise des méthodes pas très catholiques pour accomplir sa vengeance. Lui-même va être tiraillé car la loi veut qu'il arrête City Hunter mais en même temps ce dernier fait ce que la loi n'arrive pas à faire. De plus, d'autres secrets planent au-dessus de ce personnage mais à vous de le découvrir. D'ailleurs je vais m'arrêter là pour décrire les personnages car je ne vois pas comment le faire sans spoiler plus que ce qui est déjà fait. 

L'histoire, en plus de tenir en haleine grâce à ses personnages et ses secrets qui se dévoilent au fur et à mesure, est soutenue par une bande originale de très bonne facture, permettant tantôt de ressentir la tension des scènes quand c'est nécessaire, mais aussi véhiculant les bonnes émotions au bon moment. Bref, du tout bon. 

Le casting est remarquablement assez étrange. Les acteurs principaux assez jeunes sont méconnus mais convaincants. Mais en même temps, ils sont entourés d'acteurs accomplis. Précisons tout cela.
Lee Yoon Sung (city hunter pour que vous réussissiez à suivre) est interprété par Lee Min Ho. Ce jeune homme a entre autre joué dans les dramas Boys Over Flowers, I am Sam ou encore dans le film Public Enemy Returns, la suite de Public Enemy sortie en 2002. Kim Na Na (Laura ?) est interprétée par Park Min Young et a joué en autre dans les dramas Sungkyunkwan Scandal et I am Sam. Parmi les acteurs « naissant », notons aussi la présence de la jeune Hara du groupe Kara et dont City Hunter était son premier rôle. Toujours dans les newbies, il y a Hwang Sun Hee qui interprète Jin Soo Hee, l'ex-femme du procureur Kim Young Jo qui lui est interprété par Lee Jun Hyeok. Hwang Sun Hee n'a pas joué dans grand-chose de notable mais citons quand même Love, my Love dans lequel elle a l'un des rôles principaux. Lee Jun Hyeok, quant à lui, est apparu dans J'ai Rencontré le Diable ce qui n'est pas rien, vous en conviendrez...
Parmi les acteurs confirmés, il y a Kim Sang Jung qui joue Lee Jin Pyo (Steve Lee) et que l'on a vu dans My Boss My Hero et The Day He Arrives entre autres. Terminons par le génial Kim Sang Ho qui est hélas souvent relégué en tant qu'acteur secondaire (ce qui me chagrine vraiment) mais qui apporte un plus dans les films et drama où il apparaît. Dans City Hunter, il a un rôle secondaire mais très présent quand ! Ce bonhomme a joué dans Moby Dick, Moss, She's on Duty et Woochi entre autres. 

Voilà, c'est à peu près tout ce que j'ai à dire sur ce drama. City Hunter est une merveille en tout point, probablement le meilleur drama qu'il m'ait été donné de voir même. L'histoire est passionnante à suivre, servie par des acteurs « nouveaux » et confirmés et par une musique qui colle vraiment bien à l'image. Au final, ce qui pourrait lui porter préjudice est qu'il porte le nom de City Hunter alors que l'adaptation est vraiment très libre. Personnellement, je n'aime pas trop les adaptations fidèles car le passage de manga à drama est rarement réussi. J'ai été servi à ce niveau-là. Bref, essayez de regarder 2 épisodes et vous aurez probablement du mal à vous arrêter !  

Par Seraphim, tout vu, le 20/02/13.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici