Atashinchi no Danshi

Atashinchi no Danshi

Titre original: 
Atashinchi no Danshi (アタシんちの男子)
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Comédie
Date de sortie originale: 
14 avril 2009
Date de sortie en France: 
pas de licence
Nombre d'épisodes: 
11
Support: 
TV

Opening/Ending

Theme song : Infinity de GIRL NEXT DOOR

Avis

Le thème principal abordé est la famille, et plus précisément comment vivre comme une famille alors que personne n'est lié par le sang et que tout le monde est très différent. Commençons par décrire les enfants : il y a tout d'abord Ohkura Fuu (1er fils) qui est le tombeur par excellence et qui accumule littéralement les conquêtes. Ensuite, il y a Ohkura Takeru (2ème fils) qui est le yankee de l'histoire et probablement le plus expressif sentimentalement de la famille. Le 3ème fils, Ohkura Sho est une sorte de hostman passant ses soirées dans des clubs à tenir compagnie à des femmes. Vient ensuite Ohkura Masaru (4ème fils) qui est un mannequin efféminé. Le 5ème fils, Ohkura Satoru est quant à lui très réservé, ne quittant que très rarement sa chambre. Et enfin Ohkura Akira (6ème fils) est un enfant très intelligent, passant son temps à faire ses devoirs. Tous ces enfants sont très différents les uns des autres ce qui permet de rendre leurs interactions intéressantes. La prestation des acteurs est bonne, chacun interprétant leur rôle parfaitement. Par exemple, Okada Yoshinori donne une intensité intéressant au yankee énervé mais au grand coeur.  

Chaque épisode va plus ou moins se centrer sur un membre de la famille en particulier bien que tout le monde soit présent jusqu'à ce qu'ils agissent comme une vraie famille. L'histoire est sympa et se développe assez pour ne pas lasser le téléspectateur. 

Dans ce drama, nous sommes dans une comédie. Le ton employé est donc assez léger ce qui permet d'accrocher assez vite aux personnages. Ils en deviennent tous très attachant, ce qui va permettre par la suite quelques scènes émouvantes. En plus de la famille, nous allons faire la connaissance du personnel de l'entreprise, notamment une avocate presque « mystique » qui gère le testament du père décédé, ainsi que des amis de Chisato qui vont l'aider dans sa mission de mère. Enfin, certains guests apparaissent durant quelques minutes, ce qui fait assez plaisir (Fuuuuu ! Reconnaîtra qui pourra). 

J'aime beaucoup ce genre de drama. L'histoire est sympa, les personnages sont intéressants et attachants, c'est léger, plein de bons sentiments, on passe un bon moment de détente sans se prendre trop la tête, ça fait du bien. Ils leurs arrivent des petites bricoles, mais rien de trop oppressant comme cela peut être le cas dans le drama Life. A recommander donc à toutes les personnes qui veulent un drama sympa sur le thème de la famille sans prise de tête, parfois drôle et parfois émouvant, sans restriction d'âges. C'est probablement l'un de mes dramas préférés tous styles et toutes années confondus ! Et puis, comment résister à un drama avec Horikita Maki ? 

Petite information bonus, allez c'est cadeau ! Chose assez rare me semble-t-il, Atashinchi no danshi a été adapté en manga one shot par Minami Mizuno la même année. 

Par Seraphim, tout vu, le 24/10/12.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici