Miraculous, les aventures de Ladybug et Chat Noir

Miraculous, les aventures de Ladybug et Chat Noir

Pays d'origine: 
France, Japon, Corée du Sud
Genre: 
Fantastique, action, tranche de vie, comédie, romance
Date de sortie originale: 
1er septembre 2015 (Corée du Sud)
Date de sortie en France: 
19 octobre 2015
Nombre d'épisodes: 
78 (trois saisons + épisodes spéciaux)
Durée: 
22 minutes par épisode
Support: 
TV, DVD, streaming
Prix: 
variable selon les DVD/coffrets

Opening/Ending

Opening saison 1: "Miraculous Madybug" par Marily et Noam Kaniel.
Un générique mignon, mais qui reste terriblement dans la tête!

Opening saison 2: "Ce mur qui nous sépare" par Lou & Lenni-Kim
Bon dieu que c'est niais cette chanson, je ne m'en remets pas XD

Avis

Avant même de l’avoir vue, j’ai un certain passif avec cette série. Si vous avez la flemme, vous pouvez zapper le paragraphe d’intro de ma critique qui sera en mode je déballe ma vie .

Tout d’abord, j’avais croisé plusieurs fois des cosplays de cette série lors de conventions, sans savoir de quoi il s’agissait. Puis, un dimanche matin, alors que je pensais regarder un match de la coupe du monde de rugby, je me fais avoir bien évidemment en authentique noob par le changement d’heure. Je tombe sur des épisodes dre cette série, diffusés avant le match. Eurêka doublement pour ces mystérieux cosplays et aussi pour le premier générique… que je connaissais déjà malgré moi. Pour continuer dans l’anecdote, à l’étage en dessous des bureaux où je travaille, se trouve une sorte de club faisant garderie, animation pour enfants, théâtre, karaoké, etc. bref un peu tout et n’importe quoi. Et parmi les morceaux joués à fond les ballons (bien sûr !) toute la journée, figurait le premier générique de Miraculous. Je pouvais enfin mettre un nom sur cette mélodie que je maudissais déjà XD. Malgré donc un certain grief préalable, je décide quand même d’essayer de regarder en attendant ce pourquoi j’ai allumé le téléviseur initialement. Et quand défile le générique de fin à vitesse grand V… Tiens ? Aurais-je aperçu furtivement du staff coréen ? Après vérification de l’information, direction ShoShoSein pour une fiche.

 

Miraculous sur le papier demeure tout ce qu’il y a de plus classique et enfantin. Des adolescents qui deviennent des super-héros pour sauver leur ville (Paris, rien que ça !) d’une menace inconnue de la population. Des akumas, des petits papillons noirs qui exacerbent les pulsions négatives que peuvent avoir des gens pour les changer en méchants dotés de pouvoirs. À côté de ça, les deux héros mènent une vie presque normale de collégien et doivent cacher leur identité de justicier. La série mêle dont action, comédie avec le mal qu’ils ont souvent à ne pas laisser leur secret se faire découvrir et romance puisque bien sûr, ils sont amoureux, mais il y aura moult bâtons dans leurs roues. D’ailleurs, la série nous la fait complètement à la Sailor Moon, pour le côté transformation et un combat à chaque épisode (ce qui est très sentai aussi, pendant masculin du magical girl), mais surtout le fait que leur visage, à peine masqué, serait hyper facile à reconnaître XD

Miraculous regorge aussi de clins d’œil à la culture d’Asie d’extrême orient. Déjà les Akumas, (des démon en japonais), qui pour ma part m’ont grandement rappelé les Rukhs de Magi - The Labyrinth of Magic, même dans ce manga, il s’agit plus d’oiseaux que de papillons, la forme reste similaire (comment ça je cite ce manga à toutes les sauces :p). Marinette a des origines chinoise d’après son nom de famille et suit les enseignement d’un certain maître Fu, leur accessoire de transformations sont nommés « kwami » (Kami signifiant dieu en japonais)… Bref, de quoi appâter les amateurs de mangas, sans abuser non plus ^^.

C’est enfantin, c’est mignon, c’est cul-cul la praline, l’humour ne vole pas bien haut, mais étrangement, on se surprend à s’attacher un peu à ce duo et aux autres personnages, qui ont tous leur petit charme difficile à définir. Le character design demeure chouette, mais les scénaristes ont trouvé un bon équilibre dans leur personnalité, à priori très cliché, mais pas si caricaturale en fin de compte. Ils me rappellent d’ailleurs beaucoup les protagonistes des Nouveaux Héros toutefois, au vu des dates de sorties assez proches, l’apparenté serait davantage fortuite. Pour le côté action, les combats ne sont pas très poussés, mais grâce à quelques habiles combinaisons de pouvoirs et un bon dynamisme, ça se regarde. J’en viens d’ailleurs au gros point fort de la série à mes yeux, l’animation 3D demeure de très bonne qualité. Je ne sais quel budget a été alloué à cette série mais le résultat est chouette à voir. 

 

Finalement, cette série porte bien son nom. Elle n’avait a priori pas grand-chose pour me plaire, mais une drôle de magie opère, donnant envie de regarder quelques épisodes de temps en temps. Un potentiel petit plaisir coupable quoi ^^

 

Hanoko, le 15/11/2019, quelques épisodes vus au pif de la saison 3

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Miraculous, les aventures de Ladybug et Chat Noir /  (Animes)Wallpaper/fond d'écran Miraculous, les aventures de Ladybug et Chat Noir /  (Animes)Wallpaper/fond d'écran Miraculous, les aventures de Ladybug et Chat Noir /  (Animes)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Commentaires

Portrait de dragon de givre

J'ai aussi trouvé les quelques épisodes vus avec ma fille très sympa ! C'est sur qu'on s'en ferait pas un marathon, mais je suis rassurée de voir que certains dessins animés actuels sont quand même de qualité. 

Portrait de Hanoko

Exactement! Et en plus de "fabrication française", même si c'est une collaboration

Ninja Gaiden power :D

Vous êtes ici