Docteur Spider - Samedi 04 juin 2005, à 21:40

Otomo et moi

Ce qui va suivre est un extrait de mon blog, et les photos arriveront plus tard. Vous êtes prévenu et pouvez donc entrer dans le vif du sujet.
Pour un exposé concernant plus directement le sujet qui vous interresse, se référer aux passages en gras =)
Enfin je vous conseille de tout lire, à mon avis ça vous changera vraiment des compte rendu que l'on peut trouver habituellment...

J'avais prévu le coup je m'étais acheté une baguette, je m'étais fait des casse-dalles jambon - beurre - salade - cheddar (fromage anglais trop bon). 

J'avais taxé le balladeur Mp3 de ma mère, j'y avais mis l'OST de l'animé Beck, et 3-4 cd de Black Sabbath (dans le top 3 de mes groupes favoris). 

J'avais pris un roman intitulé Le tableau du maître flamand, écrit par Arturo Perez-Reverte, une restauratrice met à jour une inscription caché sur un tableau, ça révèle qu'il y a eu un meutre il y a 500 ans de celà, et suite à celà des gens meurent dans son entourage, est-ce que la partie d'échec jouée sur le tableau il y a 500 ans, se poursuit de nos jours mais dans le monde réél ?
Mélange policier et échecs c'est mon truc.
Il me restait 100 pages à lire, hop je l'embarque. 

On n'oublie pas l'APN, pour ne pas manquer Otomo-san. 

Les dédicasses commencent à 16 heures, connaissant les autres otakus, ils fallait être là dès l'ouverture donc 10 heures, je me suis dit que pour patienter je finirai enfin mon bouquin et je me ferai une pile de mangas.
Donc je met mon réveil pour 8h30. 

Malheureusement, avec les deux jours de grèves qui ont précédé, j'ai pris l'habitude de me lever à 6h30. Chier. J'ai somnolé 30 minutes, je suis allé me manger une pomme (j'avais faim), puis je me suis recouché. 

Je me suis relevé vers 7h20, blablabla, je me suis mis le 1er épisode de Fuli Culi blabla, je pars vers 9h20. 

 

J'arrive au Virgin mégastore (Champs Elyssée, Paris) vers 10h10, ya une espèce de queue bizarre en dehors du magasin. je rentre, repère où aura lieu les dédicasses, je monte au second étage voir les mangas.
J'essaie de me convaincre que la queue pour Otomo n'est pas dehors. Je lis deux pages du tome 1 de Akira, et je me dit que "merde, c'est obligé que la queue est dehors", ça nique un peu mes plans de lire des mangas pendant la journée, j'ai donc juste 100 pages à lire d'un bouquin ça va pas faire long feu.
Je demande à un mec de la sécurité au cas où, et il me dit qu'effectivement c'est la queue pour la dédicase.  

 

 

 

Là je réfléchis très vite et me dit qu'il faut que je m'achète un roman très vite pour avoir de quoi tenir toute la journée, et me magner pour pas perdre de places dans la queue (manquerait plus que je sois venu pour rien).
En effet, il avait été annoncé que seuls les 25 premiers auraient droit à une lithographie du maître. Ensuite avec les infos plus fraiches, le chiffre est monté à 100.
Concernant le bouquin, quelque part ça me faisait chier parce que la veille j'avais pensé prendre le livre que m'avait prêté ma copine, mais je me suis dit que j'allais pouvoir lire des tonnes de manga.
Je m'achète donc Parasites de Murakami Ryu (note : ya pas de rayon spécifique à l'asie au virgin megastore, juste un truc en vrac "auteurs étrangers" un mauvais point pour virgin).
Hop au revoir 8 euros. Moi qui voulait vraiment faire des grosses économies ça fait chier.
Ensuite il m'est venu à l'idée de me faire rembourser le livre une fois la journée finie... =) 

Je ressors dehors, je vais derrière la vingtaine de personnes qui sont là, et juste après les mecs de virgin ont fini d'installer les barrières et on nous dit de refaire la queue entre ces barrières (version courte d'Eurodisney, avec juste un truc en forme de L), étant rapide je me faufile dans les premiers. Tout de suite je suis rejoint par les autres, et ça commence déjà à grogner parce que messieurs attendent depuis 6h30, qu'ils se sont déjà donné un ordre d'arivée etc. Sans qu'ils aient besoin de m'adresser la parole, je me met en retrait, j'ai pas envie qu'on me soule dès le matin.
Un des responsable nous compte c'est bon on est 25, il met un ruban derrière nous reliant les deux côtés des barrières. C'est cool je suis dans les 25, c'est juste mais c'est bon.
Ensuite t'as deux mecs qui arrivent, qui passent sous le ruban (désolé j'ai pas d'autre terme plus précis, un machin en plastqiue alternant des larges rayures rouges et blanches), ils disent qu'ils sont allés pisser ou tout autre conenrie du genre, qu'ils étaient là depuis le début, qu'ils s'étaient juste abscentés 5 minutes. Leurs potes confirment. C'est bon ça passe (c'était vrai en plus tu me diras). 

Juste pour vous dire que ce genre de fans, que l'on retrouve à toutes les dédicasses d'auteur de comics, d'acteurs de quatrième zone de star wars, et bien sûr les mangas, ils sont vraiment relous de chez relous.
Enfin, un mec encore plus responsable nous dit qu'il a été contacté par le service marketing de... et qu'il y aura effectievement 100 lithographies (reproduction d'original) qui seront donnés. Hop on retire le ruban derière nous.
Bon...
On reste une petite trentaine un certain temps, ces gros blaireaux (de fans) se rendent compte au bout d'un moment que leur précieux ordre de passage n'est plus menacé, il ne sert donc plus à rien d'être tout tassé dans 2 mètres carrés alors que tout le reste de la rue délimité par les barrières est innocupé. Leur agglutinement devient donc moins dense.
Ces fans donc qui sont-ils ? Ba en majeur partie c'est la génération Albator, plus 25 que 30 ans, parfois ils ont eu du bol de trouver une nana qui avaient le même goût qu'eux, ils dépensent toutes leurs thunes dans des objets très raes, et donc comme ça leur a coûté bonbon, ils le rentabilisent en l'arborant fièrement leur arbook, édition dvd japonaise collector etc.  

 

Quand à moi, en t-shirt sous un ciel incertain, les écouteurs vissé sur les oreilles j'essaie de rester le plus indifférent à leur sort. Je n'ai pas l'habitude d'utilisre un walkman et je dois avouer que ça m'a fait zarb. Tu coupes le son du monde et tu le remplaces par une musique que tu adores entrainante et viscérale à souhait, je me suis rendu compte que lorsque je marchai, j'étais trop fier, trop d'entrain, limite je me la pétai grave. Et quand je faisais du sur place, limite je dansais.
J'ai tramblotté presque toute la journée, y'avait un vent bien froid, je me suis bien caillé.

Le midi ya eu des rayons de soleil chauds qui ont percé, j'en ai profité.
Ensuite il y a eu un peu de pluie. Alors bien sûr j'ai put imaginé tout un tas de solutions.
1/ Aller juste en face dans l'entré du Virgin et réintégré la queue après une fois la pluie finie, sous l'oeil menaçant des fans.
2/Aller au monoprix juste à côté me chopper un pull pas cher mais chaud.
Je n'ai rien fait de cela. 

Enfin bon bref. 

Vers midi on était un peu plus. Vers 15 heures on a dû atteindre la centaine. 

Vite fait je vous racconte Parasite de Murakami Ryu : C'est un mec qui vu reclus chez lui, c'est un hikikomori, il tombe "amoureux" d'une présentatrice TV, va sur son site web. En parallèle il croit être posséder par un parasite (d'où le titre du bouquin), et sur le site de la nana on lui apprend que c'est bien réel. J'en suis au moment où il arrête de prendre des médocs et qu'il a envie de tuer une petite vieille =) 

 

 

 

Peu avant l'heure fatidique (j'avais plus de jambe, plus trop d'équilibre, j'ai pas put rester assis autant que je voulais), alors que le ciel devenait très menaçant, qu'il commençait à flotiller, les mecs de Virgin ont installé des barriètres à l'intérieur (genre celle des caisses), et tout de suite après, j'ai put faire parti des 25 premiers à s'abriter. 

 

 

Peu après Il est arivé. Y'avait une caméra de Virgin qui filmait tout et c'était retransmi sur tous les écrans de Virgin (des tonnes donc) il a fait une entré depuis derrière, hop il est apparu, ça faisait un peu starlette c'était marrant. 

 

Je suis passé au bout d'une demi heure. 

 

Le mec qui était devant moi je l'ai photographié quand il faisait dédicasser son truc très très collector. Alors occupé, le mec de Virgin me demande "c'est pour qui", je répondu sans y prêter attention "c'est pour moi" et hop le mec de Virgin écrit "Moi" sur un petit post it. Ca sert à ce que l'auteur puisse écrire votre nom sur ces précieuse et fameuse lythographie. On a rigolé et je lui ai dit que je m'appelai "Loic". J'avais réfléchi à me faire dédicaser "Doc", ou "Shoshosein", mais pour une première fois, Loïc c'est bien =) 

 

 

Mon tour, donc moi j'avais pas grand chose comme choix de produit à me faire dédicasser : un viel exemplaire de la prépublication d'Akira en kiosque, version couleur, faisant une cinquentaine de pages, ou bien la jaquette du dvd, ou celle de de la k7. Signant en noir, j'ai opté pour la jaquete de la k7 qui a des teintes assez claires. Ensuite ça a été très furtif, j'ai tendu ma jaquette au maître pendant qu'il se dessinait de profil sur ma litho qui représentait une des pages de la bd, hop la date, hop il écrit "pour", ensuite il recopie mon nom, j'ai pas fait gaffe à ce qu'il disait à la traductrice, mais elle m'a demandé si Loic était français, j'ai confirmé, hop il signe ma jaquette, il dit donc elle dit qu'il ne faut pas y toucher pour pas que l'encre se barre.

 

 

La bonne idée des responsables, ça leur ai pas venu tout de suite, mais vu l'averse dehors, il nous ont filé des grands sacs en papier estampillés virgin, qui leur servent à Noel.
Et puis c'était fini, j'ai essayé de refaire des photos en hauteur, mais une @%£#%µ de fan était interposé, j'ai laissé tomber. 

 

 

Ensuite il ne pleuvait plus c'était cool, j'ai tenu précieusement ma litho, genre objet le plus précieux du monde, j'ai remonté les champs Elysées. 

Je ne me suis pas rentré directement chez moi, je suis allé à l'autre bout de la ligne, Cergy préfecture, direction la FNAC, pour essayer de récupérer une inviation pour le Furia Sound festival (Cergy), un des grands festivals, rock, pop, reggae de l'été. J'ai galéré pour trouver la boutique, et la nana de l'accueil m'a gentiellement dit qu'il n'en avait plus. Tant pis.
Je visite cette FNAC (bientôt sure le forum, liste plus avis sur les magasisn en rapport avec le site)
J'ai vu le coffret Kacho-Ohji et il ets gigatrop beau, col, il ets donc à la hauteur de la série. C'ets el prochain DVD que je me paye.
Ensuite dans les rayons je suis tombé sur un gars de ma classe.  

Et c'est à peu prêt tout. 

Ah si en sortant du centre commecial je me suis rendu compte qu'il pleuvait, et j'avais toujours mon Précieux à la main, la haine, ça me fairait vraiment énormément chier si y'avait des traces de gouttes dessus. Je l'ai donc glissé au centre du journal virgin, et ensuite j'ai mis le tout dans mon sac à dos, en m'assurant que ça ne déforme pas trop le papier. J'ai foncé jusqu'au RER et une fois à l'abri j'ai redéployer mon Précieux.
Un mec jouait à la DS à côté de moi.
Le RER une fois sorti des souterrain, je me suis rendu compte qu'il faisait soleil, je fus soulagé. 

Arrivé chez moi, je pris la décision d'encadrer le dessin (il me reste plus qu'à trouver un cadre, mais j'ai déjà vérif', et la fueille a un format standart. 

Ensuite je me suis rendu compte que mon petit frère avait planté le PC et que j'avais perdu tous mes favoris dans les liens de mon navigateur. Fais chier. (tu te rends pas compte, j'ai écumé le web pour avoir le best of du hentai français, tout perdu ! ^^)
Demain je fais rien, ça me fera du bien. Je vais essayer de mettre une claque à ce nouveau bouquin, pour le rendre dès samedi prochain =) 

Est-ce que ça vallait le coup de passer une journée à se cailler pour récupérer une lithographie d'Otomo ? Oui.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Commentaires

C'est dur d'être fan =)
J'aurais pas pu tenir tout ce temps avec toi de toute façon, mon genoux est pété je tiens pas + de 5 minute debout sans m'asseoir
Alors Otomo t'a fait la biz? xD
En tout k tu conte super bien ta journée, c'est le genre de journée où tu fais la queue des heures, où tu te les gèle, où ça te soule et où tu rentre chez toi fatigué à mort... mais le genre de journée, qui avec du recul devient une journée MEMORABLE !
(un peu comme les Japan Expo )
La prochaine je t'accompagne (enfin dès que mon genoux sera réparé ^^)

Portrait de Docteur Spider

ba yavait toujours moyen de s'assoir =) 

" tu conte super bien ta journée" merci, j'avais peur que ce soit nul =) 

@ la prochaine

"Les hommes ont une femme, mais les femmes n'en ont pas." Proverbe féministe

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.