azumy-chan - Mardi 01 novembre 2022, à 18:50

Let's Play Paris 1re édition

Oyez oyez les amoureux de la pop-culture asiatique. En cette rentrée de 2022, Let’s Play Paris nous a donné rendez-vous le week-end du 24–25 septembre, dans un lieu un peu cocasse, mais pas des moindres : l’enceinte mythique du Parc des Princes !

 

 

À mon sens, cet emplacement est un choix risqué. Ce lieu est peu pratique pour les personnes à mobilité réduite et familles avec poussette, car il y a beaucoup de marches et de couloirs étroits. Je dirais même que les allées extérieures ne sont vraiment pas pratiques pour d'éventuels cosplays volumineux. Néanmoins, la communication sur le lancement de cette première édition fut excellente, avec un programme relativement bien dispatché.

Résultat, j’avais hâte de découvrir les surprises qui se dressaient sur mon chemin, bonnes comme mauvaises

 

 

 

Arrivée sur place, force est de constater l'inexistence de différentes entrées (invités, pass press, visiteurs etc.) Je pense donc qu’il n’y en avait pas. Je remarque aussi un grand nombre d'agents de sécurité, mais… Hormis la caissière à l’entrée, pas un seul membre du staff. Premier gros mauvais point, le lieu étant tellement atypique, un peu de personnel à l’entrée pour expliquer le fonctionnement de l'événement n’aurait pas été de trop. 

Je vous rassure, 2 minutes après cette constatation, un premier GROS point positif me saute aux yeux ! Sur la première partie extérieure se trouve des Kaijus Géants, ainsi que des sculptures de Shiba, le trône de fer et super héros à taille humaine, pour pouvoir prendre des photos inoubliables.

 

 

Bon il est temps de voir ce que cette convention a dans le ventre, pour cela, direction la scène principale du parc des princes pour un enchaînement de concerts, défilés, représentations artistiques, etc. J’ai pu y découvrir l’association BOYAN, je conseille aux passionnés par la sinologie et de costumes traditionnels chinois Hanfu de s’abonner à leurs réseaux pour être au courant des prochaines apparitions. Cependant, avoir de bons invités ne fait pas tout, la règle d’or de la scène est d’avoir un bon son. De mon point de vue, cette mission est un échec cuisant pour Let’s Play Paris. D’autant plus que la position de la scène n'aidait pas à améliorer ce souci. Nous leur souhaitons de ne pas rencontrer les mêmes problématiques pour la prochaine édition.

 

     

 

Après en avoir eu plein les mirettes, arrive l’heure de se ressourcer en nourriture !! Aucune déception de ce côté là, avec pas moins de 12 stands de street food situés à un même endroit, toutes les papilles ont pu se satisfaire. Petit bonus grâce à l’asso BOYAN, (Je crois que je suis tombée amoureuse de cette asso) il y avait possibilité de déguster du thé et de l’alcool chinois ^^

 

 

Une fois la panse bien remplie, un petit tour des lieux s’impose. Nous y retrouvons un classique de stands à peluches, vêtements de mode gotique/lolita, cosplay, jeu de plateau,  etc. Avec quelques artisans et associations Cosplay, animaux, jeux vidéo. Mais un des points clé de cette convention, était sa partie e-Sport ! Avec une diffusion en direct sur twitch, l’ambiance de folie y régnait. Dommage qu’il y ait eu une erreur dans le programme sur les horaires de tournois. Ça m'a personnellement fait louper le tournoi TEKKEN… Je ne vous raconte pas ma déception.

 

 

 

 

 

Post-scriptum de Hanoko :

Étant venue à la convention avec Azumy, je suis dans l’ensemble d’accord avec ses constats.

Si le choix de lieu atypique permet une toute autre manière d’envisager les conventions, il faut en effet retravailler sérieusement tout ce que se rapporte à la signalétique pour nous indiquer où se trouve chaque pôle (les quelques plans affichés manquant grandement de précision), ainsi que disséminer des membres du staff un peu partout pour nous informer. La convention se divisait en trois axes : la partie plus classique, avec les stands habituels de convention (jeux vidéo, créateurs, vêtements, cosplay..), la partie scénique se déroulant dans une fraction du stade (avec comme invités des comédiens et commédiennes de doublage, des vidéastes, des danseuses et danseurs, entre autres) et la partie nourriture et culture chinoise (ça nous change un peu du Japon ^^). Et pour naviguer entre les trois, un passage obligé se fait par le stade, nous forçant à remonter et redescendre sans cesse les gradins, ça nous fait les guibolles certes, mais aussi beaucoup tourner en rond !

L’avantage en revanche est que nous ne manquions pas d’espace en plein air, contrairement à beaucoup d’autres conventions classiques dans des grands halls où on s’entasse dans les allées. À part pour les gradins où se croiser est difficile. Alors si la convention (et on lui souhaite vivement !) s’agrandit et attire plus de public pour des possibles éditions à venir, il faudra sérieusement revoir les parcours. D’autant que je trouvais irrespectueux envers les artistes et intervenants performant sur scène de devoir passer devant eux juste pour se rendre à un autre espace de la convention.

Encore une fois, je souligne l’avantage des spectacles dans le stade, qui nous permet de nous installer dans les gradins et de pouvoir tous bien voir la scène ! Je me demande cependant ce qu’il se serait passé s’il y avait eu une grosse pluie, est-ce tous les spectacles auraient été annulés ?

Le côté E-sport demeurait en effet très appréciable et par chance j’ai pu voir le tournoi Tekken ! Mais j’ai raté celui de Smash Bros malheureusement, à cause de décalage d’horaires pour d’autres animations auxquelles je souhaitais assister aussi. J’en profite pour saluer les installations et l’organisation pour ces tournois, réalisées par l’association Octogone Gaming, qui offraient une ambiance péchue. Mais encore une fois, je me demande comment cela se passera à l’avenir si la convention et la fréquentation croissent, car le tournoi se déroulait dans la partie bar VIP (je suppose) du stade, limitée en espace donc pour le public.

Niveau contenus, étant donné que la convention s'axe culture chinoise, il serait chouette qu'en plus des mangas, elle mette en avant des manhuas et des donghuas à l'avenir!

 

Bref, une convention pas banale qui a attiré un public très hétéroclite entre les habitués de convention, les cosplayers, les purs gameurs, les curieux, entre autres. On espère de tout cœur que l’organisation s’améliorera drastiquement pour de futures éditions, ce qui permettra de mettre bien plus en valeur son contenu de qualité !

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.