Geekopolis seconde édition - 17 et 18 mai 2014

dragon de givre - Mardi 20 mai 2014, à 13:49

Geekopolis seconde édition - 17 et 18 mai 2014

S'est déroulée le week-end du 17 et 18 mai 2014 la seconde édition de Geekopolis, à Paris Expo, Porte de Versailles. L'équipe de ShoShoSein s'y est rendue le samedi et y a passé un super moment. Petit résumé de l'évènement.
Geekopolis, c'est un petit salon (si l'on compare au géant qu'est Japan Expo) dont la vocation n'est pas du tout mercantile (si l'on compare au géant qu'est Japan Expo).
Divisé en cinq quartiers abordant l'ensemble des thèmes geek du moment, proposant une petite dizaine de salles annexes pour des conférences diverses et variées, fort de ses 500 exposants... Geekopolis, c'est avant tout un plongeon dans un univers très riche, au service de la culture et du divertissement. Adieu les dizaines de salons de vente de goodies hors de prix, bonjour les ateliers ludiques, innovants et étonnants dont le public est le héros.
Cinq quartiers donc, comme Avalon, petit coin d'heroic fantasy, Little Tokyo et sa mangatitude... Teklab, pour le jeu vidéo et l'innovation technologique... Nautilus et son univers steampunk... Et Metropolis, où la science-fiction est reine.

Avalon et son stand de maquillage monstrueux, en compagnie de Monsieur Loup-garou

Les salles de conférence, dont les tailles sont très variées, ont également été divisées en fonction de leur thème, sur le même principe que les quartiers. Notons également, dans les dits quartiers, des scènes avec des spectacles proposés tout au long du week-end.
L'un des points positifs de Geekopolis est sa diversité. Le salon ne se contente pas de vous balancer à la tronche de la pop-culture, il vous invite à participer, à vous immerger dans des univers dont la richesse pourrait vous échapper. Vous voulez apprendre la langue des nains ? C'est possible ! Vous souhaitez vous initier au combat au sabre laser ? C'est encore possible ! Les ateliers proposés nous ont souvent étonnés par leur originalité, et je remercie les exposants et intervenants pour leur travail exceptionnel. Mon seul regret est ne d'avoir pu concourir pour le duel de thé (si si)...

Un stand de Lego d'une toute autre ampleur que nos parties quand nous étions petits

Si le côté mercantile est au second plan, nous avons tout de même pu trouver, sur place, quelques stands de vente. Certains éditeurs de manga étaient présents, d'autres vendaient des goodies, des t-shirts... Plus spécifiquement, des artisans proposaient leurs bijoux, vêtements... Dans des styles steampunk ou heroic-fantasy. Enfin, vous pouviez vous restaurer sur place avec quelques stands alimentaires plutôt variés (spécialités japonaises, nourriture traditionnelle dans le principe médiéval, bonbons et gâteaux décorés aux couleurs de la geek-culture...).

Éditeurs de manga et artistes se partageaient les stands

Le cosplay avait bien entendu sa place dans l'évènement. Initiative tout à fait intéressante, Geekopolis proposait de petites scènes aux couleurs des différents quartiers en guise de studio photo. J'ai toutefois eu l'impression que les gens n'osaient pas vraiment s'y risquer, ce qui est dommage.

Petit espace propice aux photos

Plusieurs concours ont été proposés. Un traditionnel concours de cosplay, bien sûr, mais aussi un concours de peinture sur figurines, un concours de création sur le jeu Minecraft... Et même un concours de Suédage (refaire un film avec les moyens du bord, sans tomber dans la parodie). Bref, les visiteurs étaient comme des coqs en pâte, véritablement au coeur de l'action.

Des figurines en papier, ça vous branche ?

Petits points négatifs du salon à présent : des allées un poil trop petites pouvant gêner la circulation malgré une foule relativement peu dense. Certaines salles de conférences étaient trop limitées en place par rapport au public. La signalisation des différentes salles laissait un peu à désirer, je me rappelle avoir tourné longtemps avant de les trouver. Enfin, les files d'attente pour la restauration étaient longues, d'autant que toute sortie du salon était définitive. Pas de pique-nique sur le parking possible, donc. Heureusement, ces points négatifs n'ont en rien entaché notre expérience lors de ce week-end.

Décor du film Extrême Pinocchio un peu dérangeant

Certains quartiers semblent avoir eu plus de succès que d'autres. Je pense notamment à Avalon et Nautilus, dont la taille semblait dépasser celle des autres quartiers. Little Tokyo m'a parue un peu délaissée, avec tout de même de nombreuses activités intéressantes (ikebana, aide au cosplay, calligraphie, maquillage façon Shibuya...). Des maîtres de l'animation sont également venus du Japon pour donner des conférences, mais Hanoko vous en parlera mieux que moi.

Des stands de jeux vidéo allant du retro-gaming à l'innovation

Je terminerai en disant que Geekopolis n'est définitivement pas un salon geek-culture comme les autres. Les visiteurs semblent y avoir leur mot à dire et leur pierre à poser à l'édifice. On ne les prend pas pour des vaches à lait, on ne les mène pas par le bout du nez en leur proposant des goodies hors de prix. D'ailleurs, la moyenne d'âge des visiteurs est clairement plus élevée que pour d'autres salons du genre (Japan Expo en tête). Vous pouvez vous rendre à Geekopolis en famille, en couple, entre amis... Sans craindre les hordes de jeunes adolescents surexcités car en présence de pop-culture dont ils ignorent le sens. Bref, Geekopolis, c'est trop bien.

Steampunk à l'honneur !

Les cosplayers étaient au rendez-vous !


Des scénettes entre cosplayers issus de l'univers DC Comics que les visiteurs ont adorées !


Un impressionnant Guts de Berserk et une belle création personnelle


Chaud devant, Hiruma d'Eyeshield 21 est lourdement armé pour le Touchdown!


Le quartier Nautilus comportait un chouette stand City Hall avec la présence des auteurs en dédicaces

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Commentaires

Portrait de Hanoko

Pour nuancer ta comparaison envers Japan Expo: avec les années, Japan Expo a obtenu un public de plus en plus large, de nombreux parents y emmènent leurs enfants et de nombreux curieux de tout âge s'y rendent aussi.
Geekopolis est un événement moins connu et destiné les initiés, donc c'est vrai que le public est forcément plus âgé. Mentionnons aussi un prix plus rédhibitoire pour les jeunes qui doivent faire gaffe à leur argent de poche (même si ce critère est de moins en moins pertinent avec les autres conventions dont les prix ne cessent de grimper).

Ninja Gaiden power :D

Portrait de dragon de givre

Il me semble que la Japan est plus chère que Geekopolis.

Portrait de Hanoko

Nan, Geekopolis est à 20€ la journée tandis que Japan Expo va de 12 à 17€ la journée (selon les jours)

Ninja Gaiden power :D

Vous êtes ici