Zhen Hun Jie - Rakshasa Street

Zhen Hun Jie - Rakshasa Street

Titre original: 
Zhen Hun Jie (镇魂街) - Rakshasa Street
Pays d'origine: 
Chine
Genre: 
Fantastique, action
Date de sortie originale: 
2016 (le 28 avril)
Date de sortie en France: 
pas de licence
Nombre d'épisodes: 
24
Durée: 
1 pilote de 20 minutes puis 14 minutes par épisode
Support: 
Streaming, fansub

Opening/Ending

Opening: "Bu Yuan Hui Tou" par NZBZ

Endings: la chanson de fin alterne entre la même que l'opening et "Deng Dai" de Isabelle

La chanson de l'opening est bien cool, alternant parfaitement entre les mouvements calmes et ceux qui violents

Avis

J'apprends par hasard que le manhua Rakshasa Street a bénéficié d'une adaptation animée. Gardant un bon souvenir des quelques chapitres que j'en avais lus, je tente aussi l'anime. 

On découvre une héroïne sûre d'elle, mais qui doit faire face à une concurrence monstre pour obtenir son premier emploi après obtention de son diplôme. Sa vie change du tout au tout, non pas avec un nouveau boulot, mais une incursion impromptue dans le monde des morts! Attaquée par les esprits maléfiques, elle ne trouve son salut qu'un livreur insolent à côté de ses sous qui cache un talent pour le combat contre les esprits.
Première chose qui m'a frappée, le style graphique qui ne ressemble pas du tout à celui du manhua original. L'anime s'est permis de modifier complètement le héros pour le faire rentrer dans les canons des séries d'action inspirées des animes shonen. On passe d'un binoclard à un mec les cheveux un peu en pétard avec une tenue de motard. La narration est aussi beaucoup plus linéaire, moins d'alternance entre les scènes, un déroulement plus simple. Cependant, un choix assez atypique structure la série en deux axes: le présent, avec Xia Ling comme héroïne et le passé des deux frères Cao. Je dois avouer que je trouvais ça assez lourd, car la partie narrant le présent est beaucoup plus prenante que celle du passé, un peu lourdingue. Xia Ling est vachement rigolote, et son duo avec le grincheux Yan Bing rend le tout encore plus fun. De plus, l'aventure narrée est assez prenante, donc ça peut être agaçant que ce soit entrecoupé un épisode sur deux. Cependant, cette narration prend tout son sens avec les révélations finales de la saison une, donc je valide en définitive.
Niveau combat, nous serons servis et il a tout pour plaire aux fans de shonen. Des affrontements épiques, avec Yan Bing déjà très fort, Xiao Liang qui n'est pas en reste même avec ses moyens limités et Xia Ling, qui apporte le côté entraînement et renforcement. L'univers est aussi très travaillé et intéressant. Là où ça va plus nous froisser est l'utilisation très récurrente de 3D Cell-shading pour les combats. C'est pourtant bien chorégraphié avec des effets spéciaux cool mais rien à faire, cette 3D reste un peu cheap. Néanmoins, l'anime reste beau de manière générale. En mention spéciale aux musiques qui enrichissent très bien les épisodes. 

Les lecteurs du manhua seront probablement déçus des trop grandes libertés prises, mais dans l'absolu, ça reste un très bon anime d'action, fantastique et humour! 

Hanoko, un épisode vu le 28/01/2018 puis tout de vue en mai

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Zhen Hun Jie - Rakshasa Street / Zhen Hun Jie (镇魂街) - Rakshasa Street (Animes)Wallpaper/fond d'écran Zhen Hun Jie - Rakshasa Street / Zhen Hun Jie (镇魂街) - Rakshasa Street (Animes)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici