Watamote : Watashi ga Monetai no wa dou Kangaete mo Omaera ga Warui

Watamote : Watashi ga Monetai no wa dou Kangaete mo Omaera ga Warui

Titre original: 
Watamote : Watashi ga Monetai no wa dou Kangaete mo Omaera ga Warui
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Humour, lycée
Date de sortie originale: 
2013
Date de sortie en France: 
pas de licence
Nombre d'épisodes: 
12 (terminé)
Durée: 
24 minutes chaque
Support: 
TV

Opening/Ending

Opening : Watashi ga Motenai no wa Dou Kangaete mo Omaera ga Warui - Konomi Suzuki et Kiba of Akiba

Ending 1 : Dou Kangaete mo Watashi wa Warukunai - Izumi Kitta (eps 1, 3-4, 7-10)

Ending 2 : Muso Renka - Velvet.kodhy (ep 2)

Ending 3 : Yoru no Tobari Yo Sayonara - Velvet.kodhy (ep 5)

Ending 4 : Natsu Matsuri - Utsu-P & Minatsukitoka, feat. Hatsune Miku (ep 6)

Ending 5 : Sokora no Kigurumi no Fūsen to Watashi - Velvet.khody and Velvet.khody+μ+μ (ep 11)

Avis

"Voici un anime qui me plait pas mal en ce moment, avec son héroïne tristement paumée et ses références otaku à foison...

Kuroki est une jeune lycéenne, fan d'animes, de manga, de jeux vidéo et surtout de yaoi sous toutes ses formes. Elle rêve de devenir populaire mais ses capacités sociales sont en dessous du zéro absolu et elle se heurte à un mur très souvent, mur qu'elle érige par ailleurs d'elle-même. Les tristement drôles aventures de Kuroki vont vous faire réaliser que tout le monde n'est pas capable de vaincre sa timidité, surtout quand la dite personne est munie d'une imagination débordante. Je me suis un peu retrouvée dans son personnage.
Les situations sont, comme je le disais, assez comiques. Kuroki se fait des films en permanence, s'imaginant dans un hentai, dans un anime à la Ghost In The Shell: Stand Alone Complex ou encore dans Kuroko's Basket dont elle cite d'ailleurs le nom. Au final, se qu'elle s'imagine n'est pas du tout la réalité, et notre adorable asociale creuse encore plus l'écart qu'il y a déjà entre elle et le reste du monde. Il n'y a bien qu'avec son frère qu'elle entretient une relation presque normale, les deux s'adorant autant qu'ils se tirent dans les pattes. Bref, les tentatives maladroites de sociabilisation de Kuroki sont à la fois drôles et touchantes.
Le dessin est assez sympa, sans plus. Généralement, nous avons droit à un chara-design simpliste voire chibi, avec une héroïne disproportionnée et moche. Par contre, quand Kuroki s'imagine des trucs, on retrouve un design classe et bien fichu, avec une animation plus léchée. En somme, le côté un peu brouillon et simple de l'anime se justifie par la négligence physique de notre héroïne, ce qui m'a parue être une approche assez intéressante.
La musique est sympa, l'opening est très rock, se payant même le luxe de moments grunt. Les deux ending que j'ai pu entendre sont agréables mais plus dans le pop. J'adore la voix de Kuroki dans la version originale.
Hm, que dire de plus ? Watamote est un anime foncièrement intéressant et drôle sur les relations humaines difficiles de Kuroki, personnage à la fois attachant et repoussant (par moment). J'adopte." 

DDG, le 06/01/2015, 3 épisodes vus.

A noter une OAV sortie en octobre 2014. 

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Watamote : Watashi ga Monetai no wa dou Kangaete mo Omaera ga Warui / Watamote : Watashi ga Monetai no wa dou Kangaete mo Omaera ga Warui (Animes)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici