To Love-Ru

To Love-Ru

Titre original: 
To Love-Ru
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Ecchi, humour, romance, science-fiction
Date de sortie originale: 
2008
Date de sortie en France: 
Pas de licence
Nombre d'épisodes: 
26
Durée: 
25 minutes par épisode
Support: 
TV, DVD, fansub

Opening/Ending

Opening: "forever we can make it!" par THYME

Ending 1: "Lucky Tune" par SANTOS ANNA
Ending 2: "kiss no yukue" par Anna

Avis

Une série qui se calque sur un type de scenario hyper utilisé et qui correspond parfaitement à l'illustration la plus classique des gros fantasmes d'otaku: Une jeune fille aux formes ultra généreuses qui a un regard et un caractère d'enfant innocente mais qui d'un autre côté est complètement librérée de tout complexe afin de pouvoir exprimer pleinement son amour pour le héros. Bien sûr le héros est réservé, pas très imposant physiquement, mais assez chou en contre-partie. Évidemment, la fille colle et met le héros dans l'embarras avec ses preuves d'affection exagérées, une vraie poupée aimante quoi. C'est avec ça que tout l'humour se construit. Mais comme c'était trop facile avec seulement cela, il faut forcément un triangle amoureux, et c'est bien sûr une deuxième fille qui va aimer le héros. Et on trouve dans le lot la soeur du héros qui se mêlera se pas mal de chose. On se rapproche ainsi du genre harem mine de rien.
To Love-ru correspond parfaitement à cet archétype de l'histoire humoristique ecchi prenant place dans un lycée, seules les circonstances changent. Du coup, les blagues, les rebondissements et les temps forts sont hyper prévisibles. J'ai regardé quatre épisodes qui n'ont fait que confirmer tout ça. Enfin cet anime penche presque vers le hentai avec le quatrième épisode qui voudrait nous chauffer grave mais qui reste décent au final, en dissimulant ça sous la carte de l'humour. Mais comme je n'ai pas trouvé ce coup plus efficace, je préfère aller lire du hentai qui peut être bien plus trippant. Les personnages sont donc tout à l'image du scenario: très banals. À part peut-être la soeur de Rito qui ajoute une dynamique intéressante à l'anime.
Visuellement l'anime est convenable mais ne présente rien de remarquable. Quant à l'aspect adaptation du manga original, je n'en sais rien, mais on reconnait bien le style de dessin de Kentaro Yabuki. 

En définitive, je pense que cet anime pourrait être divertissant pour des gens qui s'y connaissent peu mais pour les autres, on ne fait que nous rebattre les mêmes choses...

Hanoko, quatre épisodes vus, le 16/06/09

Retrouvez la fiche du manga original To Love -trouble-.

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran To Love-Ru / To Love-Ru (Animes)Wallpaper/fond d'écran To Love-Ru / To Love-Ru (Animes)Wallpaper/fond d'écran To Love-Ru / To Love-Ru (Animes)Wallpaper/fond d'écran To Love-Ru / To Love-Ru (Animes)Wallpaper/fond d'écran To Love-Ru / To Love-Ru (Animes)Wallpaper/fond d'écran To Love-Ru / To Love-Ru (Animes)Wallpaper/fond d'écran To Love-Ru / To Love-Ru (Animes)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici