Sword Art Online

Sword Art Online

Titre original: 
Sword Art Online (ソードアート・オンライン)
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Isekai, science-fiction, aventure, action, romance, drame
Date de sortie originale: 
2012 (le 7 juillet, saison 1) - 2017 (le 5 juillet, saison 2)
Date de sortie en France: 
2012
Nombre d'épisodes: 
24 (saison 1) + 24 (saison 2)
Nombre d'épisodes sortis en France: 
pareil
Durée: 
24 minutes par épisode
Support: 
TV, DVD, blu-ray, streaming, cinéma
Prix: 
49,95 euros par coffret DVD

Opening/Ending

Saison 1

Opening 1: "crossing field" par LiSA
Opening 2: "INNOCENCE" par Eir Aoi

Ending 1: "crossing field" par LiSA
Ending 2: "Yume Sekai"par Haruka Tomatsu
Ending 3: "Overfly" par Luna Haruna

Saison 2

Opening 1: "IGNITE" par Eir Aoi
Opening 2: "courage" par Haruka Tomatsu

Ending 1: "Startear" par Luna Haruna
Ending 2: "No More Time Machine" par LiSA
Ending 3: "Shirushi" par LiSA

Avis

Voilà des années que je me disais que je me lancerais dans cet anime, sans vraiment me motiver. Qui n'a jamais entendu parler ou vu des images du fameux Sword Art Online, qui a vastement popularisé le genre d'aventures dans un MMORPG? Le tir est rectifié. 

Je connaissais déjà le concept, puisque la série demeure très connue, donc la découverte de cet univers ne m'a pas plus surprise que ça. C'est toujours avec un certain scepticisme que j'aborde des séries ultra connues et plébiscitées, craignant une exagération d'adulation. Force est d'admettre que le début m'a très agréablement surprise. Je ne m'attendais pas à ce que l'anime parte sur un axe enquêtes, mystères et très dramatique. Le début a un parfait équilibre entre action et émotion, via toutes les conséquences qu'implique le fait d'être bloqué dans un jeu en réalité virtuelle et de savoir que le game over signifie la mort réelle du joueur. Kirito va ainsi participer à déjouer des complots que les joueurs peuvent ourdir les uns contre les autres, il se créera de nombreuses relations, mais du fait que les ex-beta testeurs sont mal vus, il préférera garder ses distances. Un début donc fort intéressant qui présageait du meilleur pour la suite.
Après mhmm... mais qu'est-ce qu'il s'est passé? On renverse presque tout ce que l'on a mis en place? Mais pourquoi? À partir de l'épisode 7, Sword Art Online tombe dans le côté niais de son histoire. Les romances à deux balles se succèdent, délaissant en grande partie le suspense. J'étais à la limite contente que Kirito et Asuna concluent rapidement (non ce n'est vraiment pas un spoil, tout le monde s'en doute dès le début qu'ils vont se mettre ensemble), ça permettait de rapidement mettre un terme à toutes ces amourettes stériles et c'était plutôt plaisant de voir que nos deux héros n'ont pas tergiversé quarante épisodes. Je pensais que c'était un passage, que la suite allait repartir, quelle naïve j'ai été...
L'anime passera de long moments à raconter les débordements de sentiments des personnages entre eux, qui trouvera son apogée avec la partie Alfheim qui m'a plus d'une fois agacée par sa mièvrerie et sa pauvreté de scenario. Nous sommes bien loin des débuts. De plus, de nombreux personnages présentés seront très peu exploités, voire seulement des personnages secondaires, tout tourne beaucoup autour du héros et des quelques nanas qui gravitent autour de lui. D'ailleurs, l'anime comporte plusieurs scène ecchi qui viennent ajouter un pointe de ridicule pour compléter le tableau.
Finalement, le côté jeu vidéo passe au second plan. Le système de jeu se retrouve assez peu décrit quand on y pense, le système de magie n'est pas expliqué, ni les classes des personnages, ni comment ils augmentent leurs statistiques (ou vaguement). De plus, dans un MMORPG, on ne retrouve pas du tout dans cet anime la mentalité de véritables joueurs de MMORPG, avec leurs sales coups, leurs vannes et insultes, leur esprit d'équipe si propre à eux. Non pas que j'ai une mauvaise images des gamers en ligne (j'en fais partie X) ), mais c'est pour démontrer combien les personnages sont trop mielleux ici.
En revanche, l'anime est de très bonne qualité visuelle. Je n'ai pas ressentie de baisse de niveau au fur et à mesure des épisodes. Les couleurs sont chaleureuses, les combats vifs, les décors bien faits, de bons jeux de lumière, etc.. Le staff a fait du bon taff. Et la musique, composée par une vétéran, accompagne à merveille les épisodes. 

Après un début fort positif, l'anime tombe dans ce que je redoutais. Une saison, je crois que j'ai eu ma dose. Décidément, ma référence en matière de jeunes jouant à des MMORPG reste Yureka

Hanoko, deux épisodes vus le 11/03/2018 puis saison 1 terminée un mois après

Pour en découvrir plus sur la création de cet anime, consulter l'article de la conférence sur la création d'un anime à Geekopolis 2014

Retrouvez aussi la fiche du manga Sword Art Online - Aincrad

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Sword Art Online / Sword Art Online (ソードアート・オンライン) (Animes)Wallpaper/fond d'écran Sword Art Online / Sword Art Online (ソードアート・オンライン) (Animes)Wallpaper/fond d'écran Sword Art Online / Sword Art Online (ソードアート・オンライン) (Animes)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici