Super Nana Zeta (les)

Super Nana Zeta (les)

Titre original: 
Demashitaa! Powerpuff Girls Z
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Enfance, humour, action
Date de sortie originale: 
2007
Date de sortie en France: 
2008
Nombre d'épisodes: 
52 (terminé)
Nombre d'épisodes sortis en France: 
52
Durée: 
25 minutes chaque
Support: 
TV

Opening/Ending

Opening 1 : Kibou no Karera - Nana Kitade

Opening 2 : JIG the UPPER - Hoi Festa

Ending 1 : Mayonaka no DOOR - Liu Yi Fei

Ending 2 : LOOK - HALCALI

Ending 3 : Toori Ame - Wiz-US

Ending 4 : Himawari - Hearts Grow

Avis

"Je regardais, quand j'étais petite, le dessin animé original. Quelle déception quand j'ai découvert la version nippone...
Impossible de faire cette fiche sans comparer l'original et l'anime. Déjà, le changement majeur se trouve dans les graphismes. Dans l'original, c'était volontairement simpliste, cubique et sans réelle profondeur. Ici, tout a été remanié, sauf les immeubles parfois. Les personnages ont perdu en charisme maintenant qu'ils sont bien proportionnés, et les Super Nana ont maintenant des mains, un cou, des pieds, etc. Il y a aussi des ombrages et l'ensemble est plus dynamisé et complexe. Si du coup ça devient de meilleure facture, ça perd quand même de son charme. Je préférais quand les Super Nana étaient des espèces de ronds colorés avec des yeux.
Niveau histoire, même principe. Un ou deux épisodes pour un scénario. On retrouve les mêmes monstres, un peu remaniés. Par contre, le professeur n'est plus le père des Super Nana et a même un fils et un chien robot. ça fait grave penser à Astroboy à ce niveau-là. La voix Off a disparu, ainsi que le petit générique "et le soleil brille à nouveau sur Townsville grâce aux Super Nana !". C'est vraiment dommage, ça ajoutait de l'humour aux histoires déjà rigolotes.
Les filles ont maintenant droit à une transformation façon Lolicon avant chaque mission. C'est long, à faire mourir un épileptique tant c'est coloré et en mouvements, ça n'a pas la classe des transformations des Magical Doremi. Et maintenant aussi, plus de vrais super-pouvoirs comme le souffle glacé ou savoir parler espagnol couramment sans avoir pris de cours, les filles ont des accessoires comme un yo-yo ou un truc-à-bulle. Les combats sont moins violents, plus de coups de pied et autres prises de catch se terminant par des éruptions de cervelle (Mojo Jojo) et de sang. Les filles neutralisent les méchants en un tour de main et jamais ça ne vole bien haut. Il faut cependant avouer que les scenarii ont plus de profondeur que dans le cartoon. De même, les personnages semblent avoir une histoire, cette fois. Mais bon, ça ne vole pas bien haut quand même, le public visé ayant moins de 10 ans. 

En bref, un anime décevant, tournez-vous plutôt vers le cartoon original qui passe toujours sur Cartoon Network. 

DDG, le 15/05/10

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici