Servamp

Titre original: 
Servamp (サーヴァンプ)
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Fantastique, action, humour
Date de sortie originale: 
2016 (le 5 juillet)
Date de sortie en France: 
juillet 2016
Nombre d'épisodes: 
12
Nombre d'épisodes sortis en France: 
12
Durée: 
24 minutes par épisode
Support: 
TV, streaming, DVD, Blu-ray
Prix: 
Abonnement streaming

Opening/Ending

Opening: "Deal with" par OLDCODEX
Un très bon opening, qui met bien en valeur tous les personnages. J'aime bien le morceau, ce metal plus hardcore que dans certaines autres de leurs chansons leur va bien.

Ending: "sunlight avenue" par Takuma Terashima
Un ending similaire à celui de Blood Blockade Battlefront mais en moins bien fait sur tous les plans.

Avis

DDG décrivait le manga original Servamp dans des termes plutôt attrayants, ce qui m'a poussée à tester la version animée de cette histoire.  

Cet anime m'a laissé une impression fort mitigée.
D'un côté, on a le scenario, bâclé au possible. L'intrigue principale semble très basique, un groupe de gentils contre des gros méchants. Les personnages sont tous introduits à l'arrache histoire de les faire entrer en action rapidement sans qu'on ait vraiment le temps de s'attacher à chacun d'entre eux. Il en résulte un scenario confus et qui semble trop dense. En effet, l'anime perd beaucoup de temps en mélodrames prises de tête qui n'apportent pas grand chose finalement à l'histoire et viennent même saper le rythme. Ça se voit que c'est à la base du Shônen pour filles. D'autant que le côté action qui aurait pu être bien cool n'est au final pas très développé. Le système des Servamps est plutôt pas mal, entre Servamps, Eve qui exploitent leur pouvoir et les Subclasses, les vampires dépendants de leur vampire “parent“. Il y a avait vraiment matière à faire des combats intéressants, mais au final, tout est un peu hasardeux. Les limites et potentialités de chacun des personnages restent floues.
Pourtant, on sent que les personnages ont été tous soignés au départ. Chacun a sa propre personnalité, son style bien à lui, une histoire. De plus, l'autodérision ne manque pas, ça ne se prend pas tant que ça au sérieux. Certains paraîtront un peu caricaturaux ou bien faire juste partie du décor. Mais le vrai problème vient du scenario ne les met pas en valeur, c'est dommage. J'espère que le manga est mieux construit.
Au moins, on pourra reconnaître à l'anime une belle qualité visuelle maintenue jusque dans les derniers épisodes. On remarque quelques phases qui font beaucoup penser aux dimensions altérées de Puella Magi Madoka Magica, lorsque Shirota Mahiru se connecte quelques instants au for intérieur de Kuro. 

Avec cet anime, on sent un bon potentiel, mais tout semble trop expéditif pour qu'on s'y retrouve vraiment. Vaudrait-il donc mieux se tourner vers le manga original? 

Hanoko, un épisode vu le 24/07/2016, puis tout de vu

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Servamp / Servamp (サーヴァンプ) (Animes)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici