Re:Zero Kara Hajimeru Isekai Seikatsu

Re:Zero Kara Hajimeru Isekai Seikatsu

Titre original: 
Re: Zero Kara Hajimeru Isekai Seikatsu - Re: Life in a different world from zero
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Fantastique, aventure, comédie, mystère, thriller, psychologique
Date de sortie originale: 
2016 (le 3 avril)
Date de sortie en France: 
2016 (le 3 avril)
Nombre d'épisodes: 
25
Nombre d'épisodes sortis en France: 
25
Durée: 
25 minutes par épisode
Support: 
TV, streaming, blu-ray, DVD
Prix: 
gratuit en streaming

Avis

Un lycéen normal se retrouve plongé dans un univers reprenant tous les stéréotypes des mondes dans les jeux-vidéo Heroic-Fantasy. Lui-même se croit d'ailleurs parfaitement dans un RPG et s'amuse à agir en fonction de tous les canons du genre. Il va rapidement tisser des liens avec divers personnages rencontrés pour se trouver une quête, un but à suivre. Mais la donne va vite changer pour lui quand il expérimentera aussi à son détriment le phénomène du Game Over… 

Ainsi donc, le héros va se rendre compte qu'un complot pèse contre lui et d'autres personnages et en subir les lourdes conséquences. L'idée d'un personnage qui peut mourir et recommencer à vivre les mêmes événements pour les influencer différemment est du déjà-vu. Cependant, la grande qualité de Re:Zero Kara Hajimeru Isekai Seikatsu repose sur son entretien du suspense et du mystère qui nous agrippe progressivement toujours plus. Une menace pèse sur lui et sur Emilia, qu'il a rencontrée au début et qu'il souhaite aider dans son projet de devenir reine. Il va tout faire pour la protéger mais se fera souvent tuer, par manque de connaissance. Il revient automatiquement à une sorte de point de sauvegarde antérieur, qui lui permet de ne pas reproduire les mêmes erreurs et trouver d'autres informations sur son environnement pour avancer. L'anime est très percutant en majeure partie grâce à tout le travail psychologique sur le héros. On s'attache beaucoup lui, on vibre avec lui et on redoute chacune de ses morts qui sont plus terrifiantes les unes que les autres. Toutefois, il faut bien le reconnaître, les autres personnages qui gravitent autour du héros sont bien moins intéressants que lui. Ils sont assez nombreux, chacun des téléspectateurs devrait pourtant y trouver son compte mais peu bénéficient d'un vrai travail sur leur personnalité. Pour ma part, Re:Zero Kara Hajimeru Isekai Seikatsu n'aurait vraiment pas eu le même visage sans Natsuki Subaru et la forte empathie qu'on ressent envers lui.
On nous sème quelques indices au compte-goutte çà et là pour nous retenir l'attention et nous faire réfléchir au pourquoi du comment et plus on avance, plus les choses prennent une ampleur qu'on n'aurait pas imaginée. Le fait que l'anime reprenne volontairement les clichés du genre du RPG ajoute son petit plus à l'histoire. On ne sait pas si le héros est réellement plongé dans un jeu vidéo ou dans une dimension parallèle. Malheureusement, le saurons-nous un jour ? [!]Attention léger Spoil[!] car c'est avec regret que j'ai terminé la série pour découvrir que rien n'est résolu. Beaucoup de personnages resteront mystérieux et surtout, comment et pour quelle raison Subaru a-t-il été transposé dans ce monde? Au lieu de ça, la série sur sa deuxième moitié évolue lentement vers des combats et péripéties qui nous endorment et nous font un peu oublier ce qui avait fait l'intérêt de l'anime au début. Une déception donc pour moi qui j'espère ne restera pas en l'état pour toujours.
Côté visuel, l'anime est assez soigné. Les dessins, les couleurs les environnements sont plutôt sympa. Entemps normal, j'aurais un peu pesté contre les personnages figurants en 3D mais pour le coup, on dirait vraiment des PNJ random croisés dans des villes de RPG, donc ça ajoute un peu de fun. Pour les combats, je suis un peu moins fan. L'anime a tendance à un faire des tonnes pour nous en mettre plein la vue mais ça paraît souvent plus superficiel qu'impressionnant, ce ne sont vraiment pas les combats qui vont nous stimuler. Les musiques accompagnent bien la série, en particulier pour les ambiances angoissantes. 

Re:Zero Kara Hajimeru Isekai Seikatsu a été une très bonne surprise de l'année 2016 ; Il nous prend aux tripes et nous scotchent à l'écran. Je croise les doigts toutefois pour qu'une saison deux vienne rectifier le tir du decrescendo de la fin, d'autant qu'en l'état l'anime est incomplet. Une excellente série donc, mais frustrante, mon coup de coeur n'était pas loin. 

Hanoko, un épisode vu, le 05/06/2016 puis tout de vu fin septembre 2016

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici