Requiem from the Darkness

Requiem from the Darkness

Titre original: 
Kousetsu Hyaku Monogatari
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Fantastique, horreur
Date de sortie originale: 
2003
Date de sortie en France: 
2005
Nombre d'épisodes: 
13
Nombre d'épisodes sortis en France: 
13
Durée: 
24 minutes par épisode
Support: 
TV, DVD
Prix: 
10 € en promotion

Opening/Ending

Opening: "The Flame" par Keiko Lee
Une chanson calme avec un air mystérieux, d'un style très original parmi l'animation japonaise.

Ending: "The Moment of Love" par Keiko Lee
Sympa la chanson stylée vieux jazz genre Nina Simone

Avis

"Amateurs de Fille des Enfers (La), de Ayakashi, Japanese Classic Horror de Mononoke, voilà une série que je vous recommande fortement. 

Créatures fantastiques, humains diaboliques, histoires horribles, le tout avec un jugement et sentence à la clé, bref, chaque épisode se compose d'une affaire différente dans laquelle sont présentés des entités du bestiaire mystique japonais ainsi que des travers humains.
Mataichi, Ogin, et Nagamini voyagent et prodiguent un purgatoire à toutes les âmes prises sous le joug de la corruption. Momosuke se retrouve pris dans ce tourbillon de éradication des ténèbres, bon gré mal gré. Un peu trouillard et naïf, son grand coeur va en dépit de cela le pousser à s'impliquer fortement dans les actions de Mataichi et ses comparses. Ce héros est parfait pour la série, il vient apporter une dose de chaleur humaine et même d'humour à cette série à l'ambiance pourtant pesante et sombre, ce qui fait qu'elle pourra plaire à beaucoup. Le téléspectateur peut facilement s'identifier à Momosuke qui est un personnage simple et attachant, et ainsi se projeter dans l'anime et le vivre plutôt que de le suivre avec une certaine distance.
Du début à la fin, la série est très prenante. Chaque épisode est unique et la série a une longueur idéale pour qu'on ne se lasse jamais. D'autant qu'au fur et à mesure des épisodes, une intrigue se profile lentement mais dangereusement, qui trouve son dénouement à la fin.
Dès les premiers instants de l'épisode d'ouverture, j'ai su que la série allait me plaire, l'aspect graphique particulier y étant pour quelque chose. L'atmosphère ténébreuse y est parfaitement illustrée, avec les ombres qui sont toujours noires, même en plein jour, ainsi que les décors semblables à des illustrations, comme dans Oh! Edo rocket sauf qu'ici le procédé est plus habile car les personnages s'intègrent mieux dans leur environnement. 

J'ai presque envie de dire que cette série est parfaite, mais comme la perfection n'existerait donc pas, je vais trouver un petit quelque chose à redire: dommage que l'intrigue avec Kyogokutei ne soit pas davantage développée sur un épisode ou deux supplémentaires, elle est un peu vite expédiée. M'enfin, ça c'était vraiment histoire de chipoter sur pas grand chose, un petit bijou certes pas très médiatisée mais qui demeure excellente, je suis sous le charme." 

Hanoko, tous les épisodes vus début Juillet 2008

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Requiem from the Darkness / Kousetsu Hyaku Monogatari (Animes)Wallpaper/fond d'écran Requiem from the Darkness / Kousetsu Hyaku Monogatari (Animes)Wallpaper/fond d'écran Requiem from the Darkness / Kousetsu Hyaku Monogatari (Animes)Wallpaper/fond d'écran Requiem from the Darkness / Kousetsu Hyaku Monogatari (Animes)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici