Prince of Stride - Alternative

Prince of Stride - Alternative

Titre original: 
Prince of Stride - Alternative
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Sport, humour
Date de sortie originale: 
2016 (le 5 janvier)
Date de sortie en France: 
janvier 2016
Nombre d'épisodes: 
12
Nombre d'épisodes sortis en France: 
12
Durée: 
24 minutes par épisode
Support: 
TV, streaming
Prix: 
Gratuit le premier mois de diffusion puis abonnement streaming

Opening/Ending

Opening: "Strider's High" par OxT

Ending: "Be My Steady" par Galaxy S

Avis

Je me suis lancée dans cette série sans trop m'être renseignée sur son contexte, elle s'annonçait comme un anime de sport assez original.  

Je m'attendais à un anime assez fou-fou et délirant au vu des couleurs chatoyantes des visuels, mais il m'a fait beaucoup plus penser à Free!. Le début est tout ce qu'il y a de plus classique en anime de sport, nos héros sont du genre bishonen, on a pas mal de blagounettes et d'emblée, l'accent mis sur la puissance émotionnelle que provoque le lien entre relayeurs. D'autant que c'est un sport fictif qui est mis en scène, on sent tout de suite que l'anime sera plus tourné vers le sentiment plutôt que le côté pure action et technicité comme les autres animes de sports. Et j'en veux pour preuve le fait que cet anime soit adapté d'un jeu-vidéo pour filles. D'ailleurs, j'ai vraiment cru que cet anime était réalisé par la même équipe que Free! tant le character design a un style similaire, mais il semble qu'il s'agisse d'un autre studio aux commandes de cet anime.
Cette sauce a à la fois des qualités et des défauts par rapport aux autres animés sportifs classiques pour mecs. D'un côté, cela permet d'éviter que les épisodes traînent en longueur et fassent durer dix minutes une séquence qui ferait seulement dix secondes en vrai. On ressent bien la fulgurance des courses. À l'inverse, on ne profite pas assez de ces instants sportifs insolites que l'on aurait aimé voir plus développés. L'idée du Stride est très bonne et aurait pu être plus épique si ce n'était pas si axé sur le sentiment. On était en droit d'attendre plus de scènes hors du contexte du lycée, en voyant les personnages parcourir la ville, grimper dans des endroits interdits, donner une véritable dimension à ce sport urbain de Stride. Mais tout restera très gentillet, dommage.
La qualité graphique est au rendez-vous. On notera à nouveau les tons colorés et les textures qui sont très stylisées et donnent un côté un peu hors de la réalité. Ce qui correspond assez bien au sport mis en scène où des lycéens vont accomplir des prouesses physique pour cette discipline très particulière qu'est le Stride, similaire au Parkour. C'est beau, bien animé, on en a plein la vue. On remarque une baisse de qualité au fur et à mesure des épisodes, mais les courses restent très bien ficues heureusement.
Pour cette série, comme le premier épisode laissait entrevoir qu'une fille soit l'héroïne, j'espérais enfin un anime de sport où l'on voit les filles faire effectivement du sport, mais encore une fois, elle postule en tant que manager. Je ne comprends pas cet acharnement à cantonner les filles au poste de manager dans les séries de sport, je ne comprends pas qu'on mette une scène des filles qui semblent extrêmement passionnées par un sport mais qui ne le pratiquent absolument jamais. Même dans Prince of Tennis, qui est ultra macho comme série de sport ça il n'y a pas de doute, les personnages féminins du club de tennis, ben elles font du tennis, même si elles ne jouent pas avec les mecs. C'est quand même triste de renvoyer ce genre d'image aux lycéennes les encourageant à rester dans l'ombre des garçons. D'autant plus que cette série est fantasque et pas très réaliste concernant l'idée du Stride, ils auraient pu se permettre plus de liberté. Je noircis le tableau, car Nana a quand même plus d'implication dans le club qu'une manager basique. Elle tient le rôle de coordinatrice entre les joueurs qui sera quand même un peu mis en valeur dans la série. Mais on aurait aimé qu'elle ait plus de personnalité et ait des liens plus développés avec les autres personnages. 

Prince of Stride – Alternative sort de l'ordinaire en matière d'anime de sport. Dommage que la série soit très fleur bleue, il y aurait eu moyen de faire un anime beaucoup plus sensationnel. Mais ça reste sympa à suivre, peut-être que cela ouvrira à plus d'inventivité en matière d'anime de sport pour la suite. 

Hanoko, un épisode vu, le 17/01/2016 puis tout de vu au 29/03/2015

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Prince of Stride - Alternative / Prince of Stride - Alternative (Animes)Wallpaper/fond d'écran Prince of Stride - Alternative / Prince of Stride - Alternative (Animes)Wallpaper/fond d'écran Prince of Stride - Alternative / Prince of Stride - Alternative (Animes)Wallpaper/fond d'écran Prince of Stride - Alternative / Prince of Stride - Alternative (Animes)Wallpaper/fond d'écran Prince of Stride - Alternative / Prince of Stride - Alternative (Animes)Wallpaper/fond d'écran Prince of Stride - Alternative / Prince of Stride - Alternative (Animes)Wallpaper/fond d'écran Prince of Stride - Alternative / Prince of Stride - Alternative (Animes)Wallpaper/fond d'écran Prince of Stride - Alternative / Prince of Stride - Alternative (Animes)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici