Pretty Rhythm: Aurora Dream

Pretty Rhythm: Aurora Dream

Titre original: 
Pretty Rhythm: Aurora Dream
Pays d'origine: 
Japon, Corée du sud
Genre: 
Patinage artistique, mode, amour, humour, magical girls
Date de sortie originale: 
2011
Date de sortie en France: 
pas de licence
Nombre d'épisodes: 
13 (en cours)
Durée: 
25 minutes par épisode
Support: 
TV, DVD, fansub

Opening/Ending

Opening : Your May Dream -LISP

Ending : Happy GO Lucky! - SUPER GIRLS

Avis

"Co-production japonaise et coréenne, cet anime n'est, selon les objectifs que les boîtes se sont fixées, que le premier d'une série de cinq. Adapté d'un jeu vidéo d'arcade (de danse ?), cet anime est un hymne aux rêves de petites filles de 10 ans férues de mode et de trucs kawaii. Inutile de vous dire que je me suis faite violence pour regarder les deux premiers épisodes. Présentation.
L'histoire est d'un banal à mourir, dans le style shojo. Une demoiselle qui n'a rien demandé à personne et qui semble si pataude de base, devient en un tour de baguette magique une des star les plus grandes jamais connues. Le décor de ce miracle plein de paillettes ? Le Prism Show, un spectacle très en vogue, où les demoiselles dansent, patinent, chantent et présentent de la mode en même temps. L'objectif de chaque représentation ? Faire un Prism Saut, un truc trop ouf qui fait des paillettes et tout. Le but ultime de chaque danseuse ? Faire le Aurora Prism, un saut réalisé une seule fois, il y a 12 ans, et qui décolle les rétines des yeux.
L'anime nous présente donc l'ascension d'Aira et de Rhythm, rapidement rejointes par la déjà star Mion. Péripéties de petites filles, compétitions rudes, entraînements intensifs et surtout, représentations sous des tonnerres d'applaudissements. 3 filles, un boys band (HIIII), de la jalousie, du tirage de cheveux, des larmes, des bisous sur le front... Bref, tout ce qui plaît aux demoiselles entre 8 et 12 ans maximum, et seulement si elles ont la fibre princesse. Soit.
Est apportée une touche magical girls, avec des prismes renfermant les costumes des demoiselles, des petites peluches vivantes, des sauts "magiques", etc. Je préfère les magical girls façon Puella Magi Madoka Magica ou Magical Doremi. Beaucoup d'humour aussi, assez potache mais qui m'a fait sourire parfois. Et évidemment de l'amour, mais tout mignon et platonique. Nos demoiselles n'ont même pas 12 ans.
Graphiquement, c'est assez simple mais joli, très coloré et axé mode. Par contre, deux trucs me dérangent. Premièrement, cette propension à remplacer les personnages de figuration par des silhouettes colorées. On les voit partout, c'est laid et ça donne un côté bâclé à l'anime. Deuxièmement, les insertions en 3D, notamment lors des Prism Show. Ce n'est pas moche, non, c'est même plutôt bien fait (et on sent du coup le coup de pouce de la boîte de jeux vidéo), mais ça fait tâche avec le reste. C'est même risible quand on passe en quelques secondes de plans classiques à des plans 3D.
Autre chose qui m'a déplu, le fait qu'en deux épisodes, les deux Prism Show se déroulent de la même manière, avec la même musique et la même choré. J'espère que ça change un peu par la suite.
En parlant musique, des thèmes de petites filles, entraînants mais tellement niais...
Je reviens vite fait sur les personnages. Pour le coup, ils sont assez tordants et sympa à suivre. Aira, le gros boulet, ses frère et soeurs, trop mignons et septiques, ses parents, un peu tarés... Et puis les autres, mais ils sont plus classiques et moins intéressants, je trouve.  

En bref, un anime pour petites filles qui pourrait marcher, mais qui rebutera les plus grands." 

DDG, le 28/06/11

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Pretty Rhythm: Aurora Dream / Pretty Rhythm: Aurora Dream (Animes)Wallpaper/fond d'écran Pretty Rhythm: Aurora Dream / Pretty Rhythm: Aurora Dream (Animes)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici