Parasite - la Maxime

Parasite - la Maxime

Titre original: 
Kiseijuu: Sei no Kakuritsu
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Horreur, drame, psychologique, tranche de vie
Date de sortie originale: 
8 octobre 2014
Date de sortie en France: 
8 octobre 2014
Nombre d'épisodes: 
24
Nombre d'épisodes sortis en France: 
24
Durée: 
23 minutes par épisode
Support: 
TV, DVD, blu-ray, streaming
Prix: 
69,95 euros (coffret DVD intégral collector)

Avis

Après de nombreuses tergiversations, je me lance enfin dans l'anime Parasite! J'avais hésité à passer par le manga ou par l'anime, mais comme la fiche de l'anime était absente et qu'il jouit de bonne critique aussi, j'ai opté pour l'anime.  

En me fiant aux visuels, cela m'avait rappelé le comic Black Hole que j'avais adoré, mais le principe ne sera différent. C'est donc l'histoire d'un lycéen trouillard, timide et un peu gaffeur qui se retrouve avec un parasite dans le bras droit. Terrorisé, il va devoir apprendre à cohabiter avec cet intrus, mais aussi traiter avec ses semblables parasités... Le début semble classique, mais non moins intriguant. On s'attache très vite à notre héros et son parasite, à la personnalité opposée; chacun cherche un équilibre dans cette coexistence impromptue, en dépit de leurs objectifs et mentalités divergents. L'horreur est au rendez-vous car des parasites qui ont pris le contrôle total de leur hôte s'adonnent à des meurtres sanglants pour se nourrir et ne sont pas tendre non plus envers leurs congénères. Parasite mélange donc habilement suspens, horreur, psychologie mais aussi humour. Les points de vue humains/parasites se confrontent, donnant lieu d'une part à des réflexion par forcément révolutionnaires mais intéressantes tout de même, et d'autre part, à des scènes comiques ou Migi, le parasite de Shin'Ichi a des réactions complètement décalées, sans gêne, contrastant avec la pudeur de son hôte. L'histoire est très prenante, même si je regrette un peu que les autres personnages manquent un peu de peps par rapport à notre duo de protagonistes. Les combats sont très bien dosés, fulgurants et brutaux comme il faut quand ils surviennent.
L'animation aussi est de qualité dans l'ensemble, particulièrement pour les transformations humain/parasite, qui sont aussi bien dégoûtantes. Le style a été un peu modernisé, car le manga datait des années 90, donc je suppose qu'une adaptation s'imposait. J'ai aussi testé la VF de l'anime qui est inégale mais comme j'ai beaucoup apprécié le doublage des héros, je m'y suis habituée et ai tout regardé en français.  

Une excellente série, qui ne compte pas sur le tapageur pour nous captiver. 

Hanoko, un épisode vu le 30/04/2018 puis tout de vu fin juin 2018

Dans le même thème: DEVILMAN Crybaby.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici