Needless

Titre original: 
Needless
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Science-fiction, action, ecchi, humour
Date de sortie originale: 
2009
Date de sortie en France: 
pas de licence
Nombre d'épisodes: 
24
Durée: 
24 minutes par épisode
Support: 
TV, DVD, Blu-ray, fansub

Opening/Ending

Opening 1: "modern strange cowboy" par GRANRODEO
Un opening qui déménage, un peu bordélique sur les bords. Mais à la limite ça dérange même pas, Granrodeo a bien saisi l'esprit de l'anime je pense

Opening 2: "Scarlet Bomb!" par Aki Misato

Ending 1: "Aggressive zone" par Needless Girls+

Un générique très yuri avec trois petites lolitas qui sortent d'on ne sait où.

Ending 2: "WANTED! for the love" par Needless Girls+

Avis

Needless, un anime fou furieux qui explose de partout. 

On veut nous en mettre plein la vue, tout est énorme là-dedans: les combats, les super pouvoirs, les pectoraux des mecs, les poitrines des filles.. Bref la totale quoi.
On a pas mal de personnages déjantés, à commencer par Blade et Eve qui sont assez zinzins dans leur genre. Les antagonistes ont l'air aussi assez gratinés.
On a donc beaucoup de gags, mais j'accroche modérément. Je trouve que l'anime est un peu indécis entre le délire total et le Shônen de base. L'auto-dérision est présente mais pas pour tous les personnages, ce qui donne l'impression d'une demi-mesure dans l'anime, il ne se mouille pas assez. Je pense que si l'anime était un poil plus absurde, le mélange serait plus efficace. Je ne demande pas quelque chose du niveau d'un Excel Saga ou Bobobo-bo bo bo-bobo, mais pousser le délire plus loin serait pas mal. 

Visuellement, le premier épisode claque surtout pour les combats, espérons que le reste de la série restera du même niveau. Le character design est vraiment cool pour les personnages masculins mais je trouve qu'il n'est pas très créatif en ce qui concerne les personnages féminins. C'est un peu chiant que ce soit toujours la poitrine le point fort des nanas, pourquoi ne pas leur donner un look vraiment d'enfer sans pour autant que la poitrine y soit essentiel? À la décharge de cet anime, on a aussi des torses hyper musclés. Les proportions démesurées sont donc équivalentes pour les deux sexes on va dire. 

L'histoire a l'air simpliste au possible mais elle convient parfaitement pour ce type d'anime qui se veut très impulsif. On verra si Needless reste aussi dynamique sur ses vingt quatre épisodes.

Hanoko, cinq épisodes vus, le 17/06/2010

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Needless / Needless (Animes)Wallpaper/fond d'écran Needless / Needless (Animes)Wallpaper/fond d'écran Needless / Needless (Animes)Wallpaper/fond d'écran Needless / Needless (Animes)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici