Monster Rancher

Monster Rancher

Titre original: 
Monster Farm - Enbanseki no Himitsu
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Aventure, fantastique, amitié
Date de sortie originale: 
1999-2000
Date de sortie en France: 
2001
Nombre d'épisodes: 
73 (terminé)
Nombre d'épisodes sortis en France: 
73
Durée: 
25 minutes par épisode
Support: 
TV, DVD
Prix: 
28€€ par coffret DVD

Avis

"Comme pour Samurai Pizza Cats, voici encore un anime que je regardais dans ma jeunesse et que je ne regarderai probablement plus maintenant.
L'histoire nous entraîne dans un vidéo-ludique fantastique, puisque cet anime est directement adapté d'une série de jeux vidéo datant de 1997 pour le premier. Genki est aspiré par son jeu vidéo et se retrouve plongé dans un univers peuplé de monstres plus ou moins gentils. Il rencontre la jolie Holly et son compagnon en forme d'oeil jaune Suezo. Les deux cherchent à mettre la main sur un disque leur permettant de ressusciter le Phénix, seul monstre capable de vaincre les forces du Mal gangrenant leur monde. Genki va les aider dans leur quête, et d'autres monstres vont rapidement les rejoindre, notamment Mocchi, étrange bestiole rose et verte.
Cette histoire n'est ni classique, ni originale. On connaît déjà depuis plusieurs années le concept des gentils monstres avec Pokemon. Ici, et à l'inverse de la licence précédemment citée, Monster Rancher présent des monstres ayant toute leur intégrité mentale, si je puis dire. Ils parlent, pensent, réfléchissent et agissent comme bon leur semble. Il n'est pas question de capture ou de loyauté, seulement d'amitié entre créatures de rang égal. En somme, cela ressemble beaucoup à Digimon. Le souci avec cet anime, c'est que c'est justement cette histoire d'amitié qui fait tâche, ou du moins enfantin. Genki est ami avec tout le monde et pour toujours. Ils se font des gros câlins, pleurent à la moindre séparation alors même qu'ils ne se connaissaient pas la veille. Les phrases moralisatrices sont légion et rendent l'ensemble beaucoup trop édulcoré. Le public visé est justement très ciblé, oubliez cet anime mes amis les adultes.
Car, même si j'adorais cet anime étant plus jeune, je dois avouer que le coup de vieux se fait sentir, tant par ce côté enfantin que par les détails. Une Playstation ? Des disquettes ? Ah oui, ça date... Le dessin n'a pas trop vieilli malgré tout, l'animation est correcte et dynamique, les couleurs sont éclatantes. On retrouve quelques schémas classiques de l'époque, comme les explosions ultra jaunes-blanches ou certains plans de course-poursuite. C'est difficile à expliquer, mais on comprend tout de suite en regardant.
La musique est sympathique, quelconque à mon sens. Le doublage français n'est pas exceptionnel mais ça se laisse écouter. Le bruit de canard de Mocchi est agaçant.
Le chara-design est vraiment appréciable. Les monstres sont hétéroclites, originaux. On retrouve les classiques dinosaures et autres dragons, mais on a aussi droit à des bestioles improbables, comme Suezo l'oeil monté sur ressort. J'aime bien toute cette diversité
En bref, un anime qui ne plaira qu'aux enfants, les adultes nostalgiques n'y trouveront probablement pas leur compte." 

DDG, le 31/07/2013, plusieurs épisodes vus et revus.

Il existe 14 jeux vidéo Monster Rancher dont très peu ont passé les frontières françaises. L'un d'entre eux est un MMO. 

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici