Little Witch Academia

Little Witch Academia

Titre original: 
Little Witch Academia
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Fantastique, humour, tranche de vie
Date de sortie originale: 
2017 (le 8 janvier)
Date de sortie en France: 
2017
Nombre d'épisodes: 
25
Nombre d'épisodes sortis en France: 
25
Durée: 
24 minutes par épisode
Support: 
TV, Streaming
Prix: 
Abonnement streaming

Avis

Après le film d'animation Little Witch Academia, il y avait tous les ingrédients pour en faire une série, que voici donc! 

Cet anime va donc revenir sur les tout débuts de notre héroïne, Atsuko alias Akko, à l'école des sorcières. Assez maladroite mais avec la meilleur volonté du monde, elle va accumuler les boulettes mais se donner à fond pour devenir une sorcière digne de ce nom. On retrouve la même ambiance que dans le film bien sûr. La qualité graphique est au rendez-vous et se maintient au fil des épisodes. C'est très enfantin et mignon à regarder cependant, je le sentais dès le début, Litle Witch Academia en anime lasse assez vite. Le scenario se révèle assez vite creux, on suit les petites péripéties d'Akko, qui tape sur le système à courir partout et crier dans les sens. Les scénaristes ont cru drôle de multiplier ses gaffes à longueur d'épisode, pensant que l'humour pouvait ne se résumer qu'à cela (de temps en temps, une petite réplique de Sucy amusante). Et cliché bien sûr, même si elle n'est pas douée, elle soulève des montagnes à cause de son caractère et grâce à une une capacité cachée qui ne se manifeste qu'à de très précises occasions. On nous présente une pléthore d'autres personnages, qui, à part trois ou quatre, sont pour la plupart relégués au second plan, tout juste bons à meubler la série jusqu'au dénouement final. Ce qui m'a le plus énervée est le fait que les professeurs de Luna Nova, à part Ursula et Croix qui sont des protagonistes, sont totalement insignifiantes.
Bien que les épisodes permettent de découvrir de nombreuses créatures enchantées, on ne voit au final presque pas les cours de magie des jeunes sorcières, le fonctionnement de la magie reste très peu développé (à part que la source du pouvoir repose sur une pierre magique de l'école). L'univers de la série est donc exploité mais dans l'être vraiment.
J'avais continué à regarder, malgré bien des envies d'arrêter, pour son dénouement qui demeure plutôt intéressant. Mais ça reste très puéril, le pouvoir de l'amitié, de la jeunesse et tout et tout. 

Il aurait peut-être mieux valu ne faire qu'une série de douze épisodes, car la moitié est ennuyeuse. Si vous voulez une vraie histoire de sorcellerie, ya pas à chercher midi à quatorze heures, ce n'est pas pour rien que les bouquins Harry Potter sont devenus une référence. 

Hanoko, un épisode vu, le 17/01/2017 puis tout de vu au 21/01/2018

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici