Kimi ni Todoke

Kimi ni Todoke

Titre original: 
Kimi ni Todoke
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Romance, lycée, humour
Date de sortie originale: 
2010
Date de sortie en France: 
pas de licence
Nombre d'épisodes: 
24 (terminé)
Durée: 
25 minutes par épisode
Support: 
TV, DVD, fansub

Opening/Ending

Opening : Kimi ni Todoke - Tomofumi Tanizawa

Ending : Kataomoi - Chara

Avis

"Zut, je suis tombée sur un anime adapté d'un shôjo, sans doute le type de manga que je déteste le plus. Pour vous, chers internautes, je me suis forcée à regarder un épisode ENTIER. Applaudissez-moi.
J'exagère un peu, mais je n'aime vraiment pas les histoires d'amour cucul la praline qu'on nous sert à tour de bras dans les shôjo. Ici encore, on a droit à de la guimauve parfumée à la niaiserie.
Sawako est une lycéenne qui essaye de s'intégrer mais qu'on rejette en bloc parce qu'elle ressemble trop à une effrayante gamine de film d'horreur. Évidemment, elle est triste, et tout et tout. Là, déboule le garçon populaire de la classe, dont elle est évidemment amoureuse. Et comme par hasard, lui aussi semble nourrir pour le vilain petit canard des sentiments chevaleresques. Ils vont alors trainer ensemble et faire naitre de jolies choses (en tout bien, tout honneur :p).
Le premier épisode donne le ton. Ce sera Sawako et ses sentiments, en long, en large, et en travers. "oh, il m'a regardée ! Oh, il dit des choses gentilles ! Oh, personne ne m'avait jamais appelée comme ça !" On a droit à ce genre de considérations toutes les 3 minutes et demi. C'est lourd, niais, ça ne plaira qu'aux jeunes demoiselles croyant encore au prince charmant.
Petit point que j'apprécie par contre dans cet anime. L'humour est assez présent et se concentre sur le côté graphique. En effet, les personnages, surtout Sawako, passent souvent en SD. C'est funny, ça donne des scènes rigolotes, mais toujours dans le cadre de l'amour. Dommage. Par contre, le côté "tu ressembles à Sadako" est sympa. La pauvre...
Graphiquement, on ressent bien la touche shôjo de l'oeuvre originale. Couleurs pastelles, grands yeux étonnées, mises en scène avec des fleurs et des ronds colorés... ça ne plaira pas à tout le monde. D'autant que, globalement, ce n'est pas très beau. Le chara-design est spécial, dépouillé et assez linéaire. Ceci dit, ça reste dans l'optique de l'oeuvre de base.
Musicalement, c'est du romantique. Les génériques sont là pour le prouver. La voix japonaise de Sawako tape sur les nerfs (légère, presque soufflée, niaise).  

Voilà, voilà, plus jamais je ne regarde un anime-shôjo (parce que je le descends forcément en flèche)." 

DDG, le 15/03/10, 1 épisode vu.

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Kimi ni Todoke / Kimi ni Todoke (Animes)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici