Kateikyoshi Hitman Reborn

Kateikyoshi Hitman Reborn

Titre original: 
Kateikyoshi Hitman Reborn
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Comédie, fantastique
Date de sortie originale: 
2008
Date de sortie en France: 
2011
Nombre d'épisodes: 
203
Nombre d'épisodes sortis en France: 
203
Durée: 
24 minutes par épisode
Support: 
TV, DVD
Prix: 
?

Avis

"Un anime qui m'avait attiré l'attention depuis quelque temps. En effet, l'histoire n'est pas banale: un précepteur qui est un tueur à la solde de la mafia dont l'apparence manquant de crédibilité n'a d'égale que l'efficacité, est chargé de former le prochain parrain de la famille qui l'a engagé. Mais le candidat choisi n'est pas des plus dégourdis et sa personnalité a tout le contraire de celle d'un mafieux. Il aura donc du pain sur la planche pour faire de notre Tsunayoshi un gars qui inspire le respect. Heureusement pour lui, il a quelques atouts en poche, comme ce pistolet dont les balles tuent les victimes mais les font revenir à la vie instantanément en leur insufflant une terrible énergie leur permettant d'accomplir leur dernière volonté, et Tsuna en a des dernières volontés! C'est ainsi que Kateikyo Reborn donnera à Tsuna la force nécessaire pour lui permettre d'accomplir des choses dont il n'aurait jamais été capable en temps normal et donc de le rendre de cette façon plus courageux et fort.
Le concept est bien trouvé et promet bien du fun, il y a de quoi plaire. En dépit de tout cela, le début de la série m'a moyennement plu. Je trouve l'humour pas assez recherché pour être marrant. Je ne me suis pas non plus vraiment attachée au héros, qui pourtant ressemble pas mal à Sena dans Eyeshield 21. Je trouve aussi l'animation de qualité moyenne. J'espère que l'histoire aura de quoi intéresser davantage car pour l'instant je ne suis pas vraiment emballée. Peut-être que le manga original est mieux fichu." 

Hanoko, une poignée d'épisodes vus, le 08/09/08

Retrouvez la fiche du manga original: Reborn !

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici