Karin

Titre original: 
Karin
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Fantastique, romance, humour, tranche de vie
Date de sortie originale: 
2005
Date de sortie en France: 
pas de licence
Nombre d'épisodes: 
24
Durée: 
25 minutes par épisode
Support: 
TV, DVD, fansub

Opening/Ending

Opening: "scarlet" par BRACE;d

Ending: "Mou hitotsu no birthday" par Fm.è

Avis

L'héroïne, Karin, menait une vie équilibrée entre son activité de lycéenne et sa nature de vampire. Tout dérape avec l'arrivée d'Usui Kenta, qui fait complètement chavirer son instinct de vampire car il excite son sang qui lui monte à la tête. La particularité de Karin, c'est qu'elle a un trop plein de sang, cela fait d'elle un vampire vraiment à part, ce qui amène tout l'humour si particulier à l'anime.  

Le caractère de Karin est tout ce qu'il y a de plus banal pour une héroïne féminine de manga sentimentaux, cependant sa nature farfelue apporte un plus non négligeable qui fait tout le charme de la série et toute son originalité. En plus elle une petite tête sympa avec sa coiffure pointue et des yeux un peu sauvages. Les gerbes de sang qu'elle lâche rappellent forcément les pertes de sang que beaucoup de personnages dans les manga ont suite à une excitation sexuelle. En plus quand elle crie "NOOOooOON!" au moment où elle expulse du sang, ça fait très plainte de fille de hentai %). Le décalage avec Karin est donc très fun.
Tous les autres personnages présentés sont très sympathiques aussi. Les membres de sa famille ont l'air cool aussi. Sa mère est une dominatrice, son père un peu gâteux sur les bords (corrigé par la mère bien sûr), son grand frère un dragueur né et sa petite soeur une gothic lolita au caractère froid qui pourrait parfaitement jouer dans un film d'horreur. Une chouette famille quoi :-]. Et ses quelques camarades ne sont pas en reste, Winner Sinclair est particulièrement à mourir de rire. Mention spéciale d'ailleurs à son doubleur, qui a une voix et des intonations hilarantes! Tous les personnages bénéficient d'un minimum de développement intéressant même si Karin reste l'élément central.
Entre Kenta qui voudrait bien comprendre le mystère qui plane sur Karin (surtout depuis l'épisode 2 où Karin s'est occupée de sa mère) et sa famille (surtout sa mère) qui aurait bien voulu qu'elle soit un vampire normal, Karin n'a aucun répit et n'a pas fini de nous amuser avec tous les quiproquos qu'il peut y avoir avec son entourage! Pourtant, le scenario est simple quand on y repense et assez répétitif, mais grâce aux personnages très attachants, on ne s'ennuie jamais. De plus, même si la réalisation n'est pas extraordinaire, il y aura quand même quelques beaux combats dynamiques en fin de série. 

Karin est ce genre d'anime qui ne paye pas de mine mais qui est super sympa à suivre! Je l'avais commencé en 2007 et je ne le finis que maintenant, mais malgré le décalage du temps, cet anime reste toujours bon! 

Hanoko, trois épisodes vus, le 20/11/07 puis tout de vu en mai 2016

Retrouvez la fiche du manga original: Chibi Vampire - Karin
Les pertes de sang ne Karin ne seraient-elles pas inspirées de De l'eau tiède sous un pont rouge

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Karin / Karin (Animes)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici