Kaiju No. 8
Visuel Kaiju No. 8 / 怪獣8号 (Kaijū 8-gō ) – Kaiju No. Eight (Animes)

Épisode 6

L’intervention commence contre le kaiju de type honju et ses multiples yojus, les kaijus mineurs. Les nouvelles recrues sont placées sous la direction de la capitaine Nakanoshima. Les membres de son équipes raillent les nouveaux, leur disant de ne pas les gêner pendant qu’ils cherchent les points faibles des honjus avançant vers eux. Mais les nouveaux et nouvelles montrent bien leur potentiel et les étonnent par leurs capacités.

Kafka pour sa part, va inspecter des cadavres de honjus et constate combien la découpe est plus simple avec la combinaison de combat, qui serait précieuse pour les équipes de nettoyage. Il trouve le point faible des honjus, situé dans leur cou et identifie des cellules reproductrices, il fait son rapport à Sōshirō qui le félicite pour cette analyse.

Les forces aériennes bombardant le honju le dirigent vers un lieu propice pour Mina. Armée d’un lourd canon, elle tire quatre fois sur le kaiju, plus que nécessaire pour le neutraliser, afin de montrer à Kafka ce qu’elle a dans le ventre. Sōshirō pour sa part, est plus à l’aise avec le combat au sabre, il précise à Kafka que chaque soldat se verra attribué une arme selon son potentiel.

Une fois le honju abattu, il restera de multiples yojus à éliminer s’échappant de son cadavre. Sōshirō observe les nouveaux et, en plus de Kikoru en haut du panier, il décèle en Reno la capacité de dépasser le potentiel de combat moyen des soldats qui atteint en général en 20 et 30%.

Pendant ce temps, Reno et Iharu tombent sur le kaiju pouvant prendre forme humaine, qui analysait les cadavres des autres kaiju fraîchement tués, ayant remarqué que quelqu'un au sein des Forces e Défense connaissait leur anatomie.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.