• < Résumé disponible précédent
    [[node:content-type] [node:field__pisode]]
  • Résumé disponible suivant >
    [[node:content-type] [node:field__pisode]]
Kaiju No. 8
Visuel Kaiju No. 8 / 怪獣8号 (Kaijū 8-gō ) – Kaiju No. Eight (Animes)

Épisode 1

Des kaijus attaquent régulièrement et inopinément les villes humaines. Les Forces de Défense sont chargées de les éliminer. Une unité menée par Ashiro Mina en élimine un. Ils sont ensuite acclamés par la population pour leur fait d’armes, tandis que la seconde équipe se déploie : la seconde équipe est chargée d’évacuer les cadavres de kaijus. Parmi eux travaille Hibino Kafka, qui aspirait à intégrer les Forces de défense mais fut recalé.

Un jour, un nouveau arrive dans son service, Ichikawa Reno, qui a pris cet emploi comme petit boulot mais qui compte passer dans les Forces Armées. L’un des collègues de Kafka révèle que lui aussi le voulait. Kafka répond alors qu’il a simplement échoué que ce n’était finalement pas une voie pour lui. Pour la première mission de Reno, il est envoyé à la coupe des intestins de cadavre de kaiju, tâche la plus fastidieuse en raison de l’odeur nauséabonde. Durant la pause déjeuner, Kafka donne à Reno des bouchons de narines, qui l’aident à mieux supporter la tâche. Le soir, Reno le remercie et lui apprend que la limite d’âge d’accession aux Forces de Défense a été repoussé à trente-deux ans, ce qui laisserait une nouvelle chance à Kafka. Soudain, un autre kaiju surgit, un yojū, qui les attaque. Kafka protège Reno et lui ordonne de se mettre à l’abir pour sonner l’alerte. Il tente ensuite de le combattre seul mais il échoue et le monstre lui casse une jambe. Kafka pense sa dernière heure arrivée et regrette de n’avoir jamais accompli son rêve d’intégrer dans les Forces de Défense. Lui et Mina étaient amis durant l’enfance et s’étaient jurés d’y entrer. Reno revient à son aide, puis ce sont Mina et ses hommes qui arrivent, éliminant le monstre.

Kafka et Reno sont ensuite hospitalisés. Reno remercie Kafka pour son aide, lui ayant sauvé la vie. Il estime qu’il a toute sa place parmi les Forces de Défense et ses paroles encouragent Kafka à retenter sa chance. C’est alors qu’un petit kaiju pouvant parler apparaît et s’engouffre dans la bouche de Kafka. Il se transforme alors en kaiju humanoïde. Après le choc que cela suscite en lui et en Reno, un homme âgé patient de l’hôpital les voit et dégaine son téléphone portable. Reno enjoint alors Kafka à prendre la fuite.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.