Juushinki Pandora - Last Hope

Juushinki Pandora - Last Hope

Titre original: 
Juushinki Pandora (重神機パンドーラ)
Zhòng Shénjī Pandora (重神机潘多拉)
Pays d'origine: 
Japon, Chine
Genre: 
Science-fiction, action
Date de sortie originale: 
29 mars 2018
Date de sortie en France: 
29 mars 2018
Nombre d'épisodes: 
26
Nombre d'épisodes sortis en France: 
26
Durée: 
24 minutes par épisode
Support: 
TV, streaming
Prix: 
abonnement streaming

Opening/Ending

Opening: "Sirius" par Bump of Chicken
Ending: "Spica" par Bump of Chicken

Un opening plutôt sympa mais un ending ultra moe bien naze.

Avis

Quand j'ai commencé cet anime, cela faisait un bon moment que je n'avais pas regardé de séries Mecha, je l'abordais donc avec un certain enthousiasme.

La série présente un monde post-apocalyptique, survenue après un cataclysme causé par un réacteur révolutionnaire. Ce dernier conçu pour répondre aux besoins immense en énergie du monde, en offrait une ressource illimitée. Mais un cataclysme se produisit et toute la civilisation actuelle s'effondra. L'animal fusionna avec la machine et les humains reclus en cités fortifiées lutte pour sa survie.
Le concept de cette série est vachement intéressant mais à mes yeux fort mal exploitée. On suit Leon, un scientifique qui a vécu au plus près le bouleversement du monde mais la série se résume surtout en une succession de combats confinée aux alentours de la cité Neo Xianglong. On se retrouve avec une simple lutte pour la survie dans ce scenario catastrophe, saupoudré de multiples élucubrations scientifiques qui viennent parfois compliquer l’affaire pur pas grand-chose. Des spécialistes en physique quantique pourront confirmer ou informer mes propos mais pour les personnes lambda comme moi sur le sujet, l’anime en fait des tartines pour pas tant que ça.

J’aurais bien plus aimé voir des explorations de cette planète avec une faune révolutionnée, voir les scénaristes laisser leur imagination aller loin pour envisager comment tous ces animaux fusionnés avec la technologie vivent désormais. Il est d’ailleurs surprenant que la flore soit totalement épargnée par ces changements. On ne voit jamais les quelques autres cités évoquées dans la série, il aurait pu être intéressant de les confronter au fonctionnement de Neo Xianglong. D’ailleurs on ne connaît guère plus la politique de cette ville, on ne voit presque jamais comment vivent les habitants.

Les personnages laissent aussi à désirer. Si sur le papier, on a un assez bon casting, la plupart se retrouvent relayés au second plan et font beaucoup plus tapisserie qu’autre chose. La vedette n’est pas trop mal partagée entre Leon, Queenie et Doug, mais très vite, tous les autres deviennent accessoires. Encore une fois, le scenario très plan-plan n’aide pas à les mettre en valeur. Et il y a bien sûr la dose de fan service avec les gros plans répétés sur les nibards de Cecile et l’importance absurde donne à Chloé qui ne sert à rien au final. On se demande d’ailleurs comment une simple civile comme elle a accès des lieux de haut commandement, alors qu’elle a zéro compétences.

Quant aux antagonistes, ils sont tous ternes, voire ridicules. Sieg sort quand même un peu du lot et j’aurais été plus intéressée de suivre la série de son point de vue, il a dû bien parcourir le monde lui et découvrir des choses étonnantes. Mais non, nous restons sur une série bateau, en suivant un groupe d’humains ultra conservateurs qui refusent une évolution dont ils n’ont même pas étudié les potentialités. Nous sommes dans la fiction, pourquoi ne pas se lâcher et envisager un monde vraiment différent!

On pourra à défaut de tout le reste apprécier le travail de design de tous les fameux B.RA.I. qui déferlent sur Neo Xianglong. La série est d’ailleurs bien fichue dans l’ensemble, à part quelques passages un peu bâclés dans les derniers épisodes. Les combats ne sont pas mal faits non plus si on aime les mecha et les grosses explosions, mais aucun affrontement de m’a vraiment exaltée.

 

Un anime qui part donc avec de gros arguments sur le papier mais qui n’en fait pas grand chose au final et tourne assez vite en rond.

 

Hanoko, série commencée le 03/04/2018 puis série terminée pile poile un an après XD

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Juushinki Pandora - Last Hope / Juushinki Pandora (重神機パンドーラ)<br />
Zhòng Shénjī Pandora (重神机潘多拉) (Animes)Wallpaper/fond d'écran Juushinki Pandora - Last Hope / Juushinki Pandora (重神機パンドーラ)<br />
Zhòng Shénjī Pandora (重神机潘多拉) (Animes)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici