Hajime no Ippo

Hajime no Ippo

Titre original: 
Hajime no Ippo
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
sport
Date de sortie originale: 
2000
Date de sortie en France: 
2006 (mai)
Nombre d'épisodes: 
76
Nombre d'épisodes sortis en France: 
25 (suspendu)
Durée: 
25 minutes par épisode
Support: 
TV, DVD
Prix: 
17,90€

Avis

La boxe. Avant pour moi ce sport n'évoquait que deux bas du front sado-masochistes en sueur se mettant des gnons sur la tronche. Il faut dire que mes seules références en la matière c'était Sylvester Stalone criant « Adriaaaaannnnnnneeeee » dans Rocky, Mike Tyson bouffant l?oreille de son adversaire ou le foutage de gueule des Guignols de l'info sur les adversaires de Brahim Asloum. Bref le quasi-néant et rien de bien attirant. C'est pourquoi j'étais plutôt sceptique à l'idée de regarder une série d'animation sur la boxe. Mais Hajime no Ippo à changé la donne.
Hajime no Ippo narre les péripéties de Makunouchi Ippo lycéen ayant des petits problèmes dans sa vie sociale. En effet elle se résume à aller au lycée, à refuser les invitation des ses camarades (qui le savant bien et le font pour se moquer de lui et confirmer sa réputation) pour aller aider sa mère qui tient un magasin de pêche, et à se faire tabasser par trois loubards. Mais un soir de tabassage habituel sa vie va changer lors de sa rencontre avec Takamura. Ce dernier sauve Ippo des ses agresseurs et lui fait une démonstration de ses talents de boxeur. Makunouchi est subjugué et va désormais tout faire pour réaliser son nouveau rêve devenir boxeur pour voir ce que ça fait d'être fort. Pour cela il va suivre un entraînement acharné : footing, sparring, shadow-boxing, musculation (oui comme Mika mais pour des raison plus nobles, pas pour faire le beau gosse devant les filles sur la plage), etc. puis va vouloir défier des adversaires de plus en plus forts. La première chose qui étonne est le chara-design assez particulier mais pas forcément désagréable, en tout cas on s'y fait rapidement. Ce qui attire c'est l'histoire et les personnages. Le scénario est bien construit et dynamique. Les combats ne durent pas dix épisodes chacun mais s'étalent maximum sur deux, ce qui est très positif : on ne s'ennuie pas. Les personnages sont bien débiles à souhait (Makunouchi le héros est un vrai looser au niveau relationnel avec une timidité exacerbée et une maladresse assez poussée dans des situations qui le déstabilisent, ce qui arrive assez souvent), l'humour omniprésent et réussi. On s'attache rapidement aux différents protagonistes qui ont des personnalités et des buts différents que ce soit Takamura et ses acolytes, Miyata, Mashiba ou « Sendooooooo-saaan ». Mais cela reste avant tout une série sur le sport très shonen prônant des valeurs telles que l'amitié, le don de soi, l'abnégation, etc.. D'ailleurs le ton est donné dès l'opening qui résume très bien l'esprit de la série et qui est très entraînant, on se surprendrait presque à donner des coups de poings dans le vide en chantant « Rolliiiiiiiiiiingggg goooooooo » (comment ça on sent le vécu ? n'importe quoi?). La série montre la boxe sous un autre jour et qui aurait pu imaginer que casser le nez à quelqu'un pouvait être aussi subtil et qu'un coup de poing dans la mâchoire aussi technique. Bien sur cela reste une série animée et je doute de la véracité de tout ce qui est montré mais ne pratiquant pas la boxe je leur laisse le bénéfice du doute :p.
En résumé, Hajime no Ippo est une série surprenante et intéressante même pour ceux qui comme moi n'aime pas particulièrement la boxe. Très réussie sur de nombreux points Hajime no Ippo est à la boxe ce que Captain Tsubasa est au football ou Prince of Tennis au tennis, c'est-à-dire une référence dans son domaine. 

Zidar
 

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Hajime no Ippo / Hajime no Ippo (Animes)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici