Gakuen Basara

Titre original: 
Gakuen Basara (学園BASARA)
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Humour, parodique, tranche de vie, action
Date de sortie originale: 
4 octobre 2018
Date de sortie en France: 
5 octobre 2018
Nombre d'épisodes: 
12 (terminé)
Nombre d'épisodes sortis en France: 
pareil
Durée: 
24 minutes par épisode
Support: 
TV, streaming, blu-ray, DVD
Prix: 
Gratuit en début de la diffusion

Opening/Ending

Opening: "Hokore Kedakaki Utsukushiki, Ikizama o" par EIGHT OF TRIANGLE
Un opening dans la lignée des animes Sengoku Basara, peut-être un peu mou niveau refrain.

Ending: "Be Affected" par Takanori Nishikawa x Fear, et Loathing in Las Vegas
Musicalement, on retrouve le chanteur habituel, c'est bien punchy, mais pas très fouillé visuellement.

Avis

J'avais été moyennement emballée par le manga Gakuen Basara, mais en tant qu'amatrice de la licence, j'étais quand même curieuse de voir ce que donnerait cet anime. 

Le premier épisode est fou furieux à l'image de la saga, avec une foule d'événement loufoques et de personnages tout aussi barrés. Sachant qu'au départ, il s'agit de seigneurs de guerre qui luttent pour la conquête, les voir mettre toute leur âme dans des futilités est assez rigolo. Je suis un peu plus optimiste que pour le manga. Ceux qui commencent l'anime sans rien connaître de la série originale vont sûrement avoir le tournis avec cette farandole de personnages qui s'agitent dans tous les sens, sans introduction aucune. Pour ce genre de série, je craignais que les gags ne se renouvelassent pas assez au fur et à mesure des épisodes. Cependant, c'est beaucoup plus drôle que le manga qui était un peu timide sur l'humour. Ici, l'anime jongle bien entre les personnages et arrive à la fois à rester fidèle aux personnages originaux et à créer de nouvelles interactions entre eux. On ne sera pas toujours hilare, mais il y a quelques bonnes tranches de rigolades.
On n'a toutefois pas tous les personnages de la saga, certains manquent à l’appel comme Yoshihiro (pas que je le regrette car ce personnage est fade), Nohime, Ranmaru, Ujimasa et quelques autres, qui auraient pu renforcer le rang des professeurs par exemple. Cela dit, globalement, beaucoup des personnages parmi les élèves ne font vraiment pas lycéens mais leur rôle reste bien choisi.
Côté animation, c'est correct. C'est encore une autre équipe que celle des animes déjà sortis auparavant. Les personnages issus du jeu sont soignés, mais tous les figurants sont bâclés. C’est presque logique car il en va de même pour les pécores de base dans le jeu original, dont le graphisme est ultra torché

 

Une assez bonne surprise pour cet anime parodique (sachant que le jeu original est déjà presque une parodie de l’ère Sengoku tellement il est loufoque). Je suis aussi curieuse d’entendre l’avis de gens qui ne connaissent pas du tout la saga.

Hanoko, un épisode vu le 9/10/2018 puis tout de vu au 02/01/2019

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici