Dungeon of Black Company (The)
Visuel Dungeon of Black Company (The) / 迷宮ブラックカンパニー (Meikyū Black Company) (Animes)

Épisode 7 : Return to work

Titre original : Return to Work
Date de diffusion originale : 20 août 2021
Date de diffusion française : 20 août 2021

La seigneuresse des démons révèle être née de la même matrice que Rim, d’où son visage similaire. Elle est aussi le démon supérieur que Rim, Shia et Kinji ont occis dans le donjon (voir épisode 5), mais elle se décrit comme la gardienne de cette planète. En effet, dans des temps ancestraux, vivait sur Terre bien avant l’humanité, les Caloniens, créateurs de la magie et ayant même développé la compétence de voyage à travers le temps. C’est par cette magie que Kinji a été transporté dans le monde d’Amuria puis dans le futur. Rim avait aussi ce devoir de surveillance, qu’elle a totalement oublié pour s’empiffrer et profiter de petits plaisirs. Soudain, des vaisseaux de Raiza’ha attaque le château. La gardienne leur apprend que trois siècles dans le passé, Raiza’ha s’est emparé du savoir des Caloniens, a exploité à l’extrême la magie et a quasi épuisé les ressources du monde en mana, tout en provoquant le conflit mondial. La gardienne intervint alors pour vaincre Raiza’ha et les bannir dans une faille interdimensionnelle. Mais les forces de Raiza’ha revinrent avec l’objectif de changer tous les humains en robots dociles, comme celui que Kinji et son équipe ont détruit (voir épisode 6) et Raiza’Ha sont devenus des êtres immortels. La gardienne demande donc à Kinji de retourner dans le passé pour arrêter Raiza’ha avant d’obtenir le pouvoir d’immortalité. Elle lui laisse toutefois le choix de retourner au Japon. Kinji choisit pourtant de revenir dans le passé.

Lui, avec Ranga et Rim retrouvent Shia et Wanibe, qui se tuent au travail dans les donjons. Cela fait un mois depuis la disparition de Kinji et l’entreprise a depuis imposé des rythmes de travail dépassant l’entendement. Son retour apporte un peu de réconfort aux autres ouvriers, qui pourtant le détestaient, mais l’idée que quelqu’un soit revenu vivant des donjons leur redonne du baume au cœur. Il est convoqué dans le bureau de Belza, qui lui rappelle qu’il a du matériel à rembourser, qu’elle a engagé des frais pour envoyer des hommes à sa recherche et pour son abandon de poste. Elle lui signale aussi que sa chambre de fonction a été réattribuée. La créancière à qui Kinji avait quasiment tout remboursé revient aussi réclamer les intérêts accumulés. Kinji, peu impressionné, leur assure qu’il va tout rembourser. Après son départ, Belza se dit qu’il commence à devenir un élément gênant.

Kinji, Ranga et Rim viennent squatter chez Shia, n’ayant plus de logement. Puis Kinji et Ranga racontent leurs aventures à Shia, sidérée d’apprendre comment le futur évoluera. Puis, Kinji, Ranga et Rim s’incrustent à une soirée offerte par l’entreprise à tous les employés pour manger et boire aux frais de l’entreprise. Kurz, l’aventurier que Kinji avait aidé face aux fourmis (voir épisode 2), vient saluer Kinji. Cependant, Rim ne faisant pas partie de la boîte, ni Ranga, leurs note de nourriture s’ajoute aux dettes de Kinji. Ranga tape toutefois dans l’œil d’un cadre de Raiza’Ha qui lui offre une opportunité de travail.

Le jour suivant, Kinji passe la matinée à vomir après sa gueule de bois. Ranga fait un tour en  ville avec Rim et lui achète un manteau mignon. Le soir, il rentre après avoir réussi son entretien d’embauche et fait sa première journée de travail, qui consiste à rencontrer des clients en étant mignon. Elle donne à Shia sa première paye pour participer aux dépenses du foyer. Rim durant le reste de la journée, a continué à dévaliser le réfectoire des employés, ce qui sera déduit encore du salaire de Kinji. Ce dernier reste déterminé et explique son plan : devancer Raiza’Ha dans l’exploitation des ruines des Calonien et devenir lui-même le maître du monde. Wanibé lui montre toutefois que l’accès au troisième niveau des mines est devenu beaucoup plus dangereux.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.