Code Geass

Code Geass

Titre original: 
Code Geass Hangyaku no Lelouch
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Mecha, action, drame
Date de sortie originale: 
2006 (octobre)
Date de sortie en France: 
2010 (le 12 mai)
Nombre d'épisodes: 
50 (deux saisons)
Nombre d'épisodes sortis en France: 
50
Durée: 
25 minutes par épisode
Support: 
TV, DVD
Prix: 
49,95€€ par coffret DVD

Opening/Ending

Openings:
1: "COLORS" par FLOW
Opening assez sympathique

2: "Kaidoku Funou" par Jinn

Pas joli joli. Les images sont les mêmes que pour l'opening 1 mais la musique est assez affreuse, surtout la partie chant.

3: "Hitomi no Tsubasa" par Access (épisode 24 et 25)

Dynamique, entraînant, excellent générique pour la fin explosive de la saison 1!

Endings:
1: "Yuukyou Seishunka" par Ali Project

Un peu décevant, Ali Project a fait mieux.
L'ending montre plusieurs illustrations avec différents personnages, le style étant très proche de l'ending de Gun Sword. Hanoko

2: "Mosaic Kakera" par SunSet Swish

Joli ending, j'aime beaucoup la voix très douce du chanteur, tout comme la musique.

Openings saison 2:

1: "O2" par ORANGE RANGE

Un peu culcul ce générique

2: "WORLD END" by FLOW

Endings saison 2:

1: "Shiawase Neiro" par ORANGE RANGE

2: "Waga Routashi Aku no Hana" par ALI PROJECT

J'aime bien la chanson mais je trouve que le style d'Ali Project ne va pas vraiment avec l'anime.

Avis

Code Geass... Un anime tant encensé par beaucoup de fans de manga... J'avais commencé à regarder quand c'était sorti mais je n'avais pas accroché plus que ça. Mais à présent je me suis motivée pour reprendre la série. Après avoir fini la saison 1, voyons ce que ça donne. 

Tout d'abord, l'histoire sort de l'ordinaire avec un Japon dominé par l'empire britannien (choix du nom anodin?). Un anime lambda serait probablement devenu une quête de libération très manichéenne sans trop d'intérêt. Mais ce n'est pas le cas de Code Geass qui procède à l'inverse: il part d'un schéma manichéen pour évoluer vers quelque chose de plus complexe, grâce en grande partie à la personnalité de Lelouch Lamperouge qui est extrêmement ambigüe.
L'histoire de cet anime pourrait rappeler quelques valeurs et idéaux relatifs à l'histoire du Japon, pays qui est connu pour avoir très longtemps fermé ses frontières. Peut-on voir ici une certaine paranoïa de se faire conquérir par un autre pays? Cela reste une hypothèse de ma part, je ne développe pas plus pour ne pas m'engager sur une pente glissante. Plus concrètement, on évolue davantage vers des questionnements et valeurs récurrentes: la discrimination, la remise en cause des notions de bien et du mal, la responsabilité des grands pouvoirs... Sans apporter réellement de réponse à ces questions si délicates, Code Geass réinvestit habilement ces concepts pour rendre son histoire vraiment prenante.
Bref, beaucoup de qualités, mais j'ai quand même mis du temps avant d'accrocher. Pourtant l'anime ne traîne pas, il n'y a quasiment aucun épisode de remplissage. Mais au final, l'histoire de la saison 1 se résume assez vite quand on fait le bilan. En fait on a l'impression que l'histoire avance vite notamment grâce aux affrontements récurrents entre Cornelia et Lelouch, ce qui fait qu'on ne s'ennuie pas durant toute la série mais globalement, le rythme n'est pas si endiablé que ça. Là où l'anime a remporté la partie, c'est qu'il a quand même décollé dès l'épisode 17 environ, alors beaucoup d'animes de 25 épisodes auraient stagné jusqu'à l'épisode 22 facile et précipité les choses à la fin. Donc Code Geass a eu le bon timing pour ne perde aucun fidèle en cours de route.
L'univers est riche, en 25 épisodes, nous sommes loin d'avoir tout exploré. De plus, comme tout anime de type Shônen qui se respecte, Code Geass comporte son propre système de pouvoirs magiques: les différents types de Geass. On peut même dire qu'il y en a un deuxième en parallèle avec tous les modèles différents de Knightmares.
Les personnages charismatiques foisonnent aussi bien masculins que féminins et il y en a pour tous les goûts. Le character design a été travaillé pour que quasiment tous les personnages aient leurs particularités. Cependant, je ne saurais dire pourquoi, je ne me suis réellement attachée à aucun d'entre eux, ce qui constitue sans doute ma réserve sur l'anime.
Lelouch rappelle inévitablement Light Yagami de Death Note, sa destinée est assez commune avec C.C., telle Ryuk, qui lui confère un grand pouvoir et qui reste souvent spectatrice, tandis que Lelouch semble prendre un malin plaisir à oeuvrer pour sa vengeance. Il parle tout le temps de Nunally comme sa raison d'agir, mais n'est-elle pas seulement son prétexte? Car dès les cinq/six premiers épisodes, il est carrément évident que Lelouch aime mener la bataille au delà de ses idéaux. Bref, je ne vous en dis pas plus, l'anime vaut d'être vu pour ses nombreuses péripéties
Graphiquement c'est pas mal du tout non plus. On reconnait assez vite la participation des Clamp même si ce n'est pas flagrant non plus car la science-fiction n'est pas un thème courant chez elles, encore moins les mecha. Par ailleurs, il y a un petit quelque chose qui me rappelle Gun Sword, peut-être les yeux un peu tombant des personnages où la façon de colorer (J'apprends plus tard qu'en effet, le character designer de Code Geass est le même que celui de Gun Sword). On a de belles batailles de Mecha. 

À retenir: pour sûr Code Geass vaut vraiment le détour. Je ne trouve pas l'anime si renversant que ça, mais sa réussite est due au fait que les scénaristes soient allés au bout de leurs idées sans avoir peur de se mouiller et ça payé, la série demeure excellente dans l'ensemble.
Après, à voir si la saison 2 réussira à renouveler les performances de la saison 1, mais son premier épisode m'a un peu ennuyée, je vais faire une pause avant de m'y attaquer." 

Hanoko, une demi-douzaine d'épisodes vus le 06/08/07, puis toute la saison 1 vue au 28/09/2011

Retrouvez la fiche du manga Code Geass: Lelouch of the rebellion adapté de cet anime.
Le japon dominé par un pays étranger? En voici une autre vision dans Black Joke

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Code Geass / Code Geass Hangyaku no Lelouch (Animes)Wallpaper/fond d'écran Code Geass / Code Geass Hangyaku no Lelouch (Animes)Wallpaper/fond d'écran Code Geass / Code Geass Hangyaku no Lelouch (Animes)Wallpaper/fond d'écran Code Geass / Code Geass Hangyaku no Lelouch (Animes)Wallpaper/fond d'écran Code Geass / Code Geass Hangyaku no Lelouch (Animes)Wallpaper/fond d'écran Code Geass / Code Geass Hangyaku no Lelouch (Animes)Wallpaper/fond d'écran Code Geass / Code Geass Hangyaku no Lelouch (Animes)Wallpaper/fond d'écran Code Geass / Code Geass Hangyaku no Lelouch (Animes)Wallpaper/fond d'écran Code Geass / Code Geass Hangyaku no Lelouch (Animes)Wallpaper/fond d'écran Code Geass / Code Geass Hangyaku no Lelouch (Animes)Wallpaper/fond d'écran Code Geass / Code Geass Hangyaku no Lelouch (Animes)Wallpaper/fond d'écran Code Geass / Code Geass Hangyaku no Lelouch (Animes)Wallpaper/fond d'écran Code Geass / Code Geass Hangyaku no Lelouch (Animes)Wallpaper/fond d'écran Code Geass / Code Geass Hangyaku no Lelouch (Animes)Wallpaper/fond d'écran Code Geass / Code Geass Hangyaku no Lelouch (Animes)Wallpaper/fond d'écran Code Geass / Code Geass Hangyaku no Lelouch (Animes)Wallpaper/fond d'écran Code Geass / Code Geass Hangyaku no Lelouch (Animes)Wallpaper/fond d'écran Code Geass / Code Geass Hangyaku no Lelouch (Animes)Wallpaper/fond d'écran Code Geass / Code Geass Hangyaku no Lelouch (Animes)Wallpaper/fond d'écran Code Geass / Code Geass Hangyaku no Lelouch (Animes)Wallpaper/fond d'écran Code Geass / Code Geass Hangyaku no Lelouch (Animes)Wallpaper/fond d'écran Code Geass / Code Geass Hangyaku no Lelouch (Animes)Wallpaper/fond d'écran Code Geass / Code Geass Hangyaku no Lelouch (Animes)Wallpaper/fond d'écran Code Geass / Code Geass Hangyaku no Lelouch (Animes)Wallpaper/fond d'écran Code Geass / Code Geass Hangyaku no Lelouch (Animes)Wallpaper/fond d'écran Code Geass / Code Geass Hangyaku no Lelouch (Animes)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Commentaires

Portrait de Coincoin DuK

L'animé de ma fin d'année 2007. 25 épisodes qui se regardent paisiblement et qui permettent de passer de bons moments. Initialement la série n'aurait du faire qu'une saison (et sa sent assez bien au début) mais suite à l'épisode "Euphémia", tout bascule et on finis avec une fin (ahah) plus que pleine de suspense à l'issue du double épisode 24-25. Et ensuite ce fut de long mois de disette dans l'attente de la seconde saison qui c'est finie il y a deux semaine au japon. 

Il y a quelques erreurs dans le résumé.
Lelouch, le héros, reçoit de C.C., la fille aux cheveux vert, un pouvoir appeler Geass. Il lui permet de donner un ordre à une ou des personnes qu'il fixe dans les yeux. On aura l'occasion de découvrir d'autre personne plus loin dans la série ayant des Geass tout à fait différents. Et il n'a pas de poussée de cruauté en contre partie de son pouvoir (la contre partie est plus vicieuse et atteind son paroxysme à la toute fin de la série).  

A voir et à revoir à mon humble avis !

Portrait de Hanoko

Je vais corriger ça.
Beaucoup de monde autour de moi adore cette série, alors que, malgré ses qualités que je ne dénigre pas, je n'ai pas du tout accroché.

Edit du 29/09/2011: Bon j'ai regardé toute la saison 1, avis édité. 

Ninja Gaiden power :D

Vous êtes ici