Charlotte

Charlotte

Titre original: 
Wakakusa no Charlotte
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Amitié, drame, tranche de vie
Date de sortie originale: 
1977-1978
Date de sortie en France: 
1987
Nombre d'épisodes: 
30 (terminé)
Nombre d'épisodes sortis en France: 
30
Durée: 
20 minutes par épisode
Support: 
TV, DVD

Avis

"Retombons en enfance avec un anime sorti bien avant ma naissance au Japon. Il s'agit d'une sempiternelle histoire dramatique de petite fille qui va faire face à l'adversité comme un soldat surentraîné en territoire ennemi. L'ensemble dégouline de bons sentiments et de mièvreries, mais c'est là le lot de beaucoup de produits de l'époque.
L'histoire nous plonge donc dans un ranch du Canada. Charlotte est un garçon manqué, courageuse et aventurière. Elle a de nombreux amis et vit seule avec son père, image d'Épinal de la parentalité. Le jour de son anniversaire (parce que sinon, c'est pas drôle), elle apprend que sa mère est en vie, malade, à Paris. Simone viendra bientôt retrouver sa fille, mais bien entendu, tout ne se passe pas comme prévu. Sans vous spoiler puisque cela arrive dans les premiers épisodes, la bateau qui devait apporter le bonheur à Charlotte et son père coule. Et dans le foulée, le père, pour une raison qui m'échappe à l'heure actuelle, décède aussi. Pauvre petite ! La voici orpheline, à gérer seule un super grand ranch ! Qu'à cela ne tienne, elle retroussera ses manches et vaincra malgré les épreuves qui vont lui pleuvoir sur le museau. Ah, les animes de l'époque... C'est tellement réjouissant...
Je ne vous cache pas que ce genre d'histoire ne me plait guère. Dès le premier épisode, les personnages méchants sont esquissés. On aura un propriétaire terrain avide qui frappe son enfant, des ouvriers du ranch qui ne rêvent que de le posséder... La petite Charlotte va en baver, de toute évidence. Dans tous les cas, si vous n'aimez pas les animes sadiques qui malmènent de pauvres gosses, oubliez celui-là.
D'autant que la demoiselle est très naïve, voire un peu débile. Elle s'étonne de tout, fait copain-copine avec tout le monde... Même si elle sait un peu se défendre et passe pour un garçon manqué (ce qui signifie à l'époque ne pas rester en robe avec un masque de sérieux sur le visage), Charlotte est assez insupportable. On a, comme avec Sarah de Princesse Sarah, envie de lui mettre des tartes pour qu'elle réagisse. Le public visé étant les enfants de moins de 12 ans, je suppose qu'un comportement de la sorte, surtout à l'époque, était normal voire apprécié, tout comme les questions existentielles abordées dans l'anime.
J'ai pu voir quelques épisodes en version française, qui n'est pas trop mauvaise. Les thèmes musicaux qui accompagnent l'anime sont dramatiques, au violon souvent. Rien de bien réjouissant, même pour l'époque.
Le dessin est simpliste, le chara-design ne déroge pas aux canons des vieux animes. Peu d'ombrage, des couleurs vives un peu passées maintenant... Mais cela reste sympa, sans fioritures. A noter toutefois un petit bémol concernant certains plans de transition qui "sautent". Les scènes ne s'enchaînent pas toujours de manière fluide et donnent un côté bâclé à l'anime. Un peu dommage. 

En bref, un vieil anime pour enfants qui ne mérite pas beaucoup de votre temps, que vous soyez grands ou petits." 

DDG, le 01/05/2013, deux épisodes vus.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici