Lihaku vient trouver Maomao au sujet de l’affaire de l’incendie (cf épisode 14 et l’informe qu’un vol a eu lieu en même temps : des objets rituels. Le gardien avait eu une intoxication alimentaire, l’empêchant alors d’assurer sa surveillance. Maomao lui demande aussi des informations concernant le gardien prédécesseur, quand Lihaku lui dit qu’il avait un faible pour le sucré, Maomao pense à Kōnen et vise juste (cf épisode 9). Lihaku lui reparle de la pipe, que le propriétaire a refusé de récupérer, un garde qu’il l’avait eu d’une femme lui ayant offert par gratitude. Maomao se demande si elle était une complice du voleur. Lihaku ne sait rien à son sujet à part qu’elle dégageait une odeur de médicament. Elle préfère éviter de mentionner Suilei. Jinshi les parler et Lihaku s’enfuit pour éviter la fureur de Jinshi. Maomao lui raconte alors l’affaire. Jinshi motive à nouveau Maomao à investiguer en lui proposant de lui fournir du bézoard. Maomao se met à enquêter. L’officier intoxiqué travaillait à l’office des cultes chargé de conduire les cérémonies. Un eunuque lui propose de consulter les plans du temple du Ciel Bleu et lui parle d’une poutre sur laquelle on peut suspendre des prières et les faire descendre lors des rituels mais il craignait qu’elle chutât, elle lui paraissait instable. On le renvoya alors pour ses propos impertinent et il fut relégué aux archives. Maomao se demande alors si durant la cérémonie, la poutre s’effondrera sur la personne menant le rituel. Une cérémonie était justement encours aujourd’hui. Elle se rue au temple mais on lui interdit l’accès. Elle conjure le garde de la laisser entrer lui disant qu’un vice de fabrication sur la poutre risque de la faire s’effondrer. Pour le faire réagir, elle le soupçonne même d’être complice à vouloir empêcher de donner l’alerte. Il la frappe, en colère par de tels propos. Elle se relève et redemande à lui donner l’accès. C’est finalement Lakan arrivant qui blâme le garde de s’en être pris à une jeune servant et ordonne au garde de la laisser passer. Maomao entre dans le temple et se jette sur la personne en charge du rituel juste quand s’effondre la poutre. Il se trouve que c’était Jinshi qui menait la cérémonie. Maomao perd connaissance, s’étant en plus pris des éclats de bois dans la jambe. Jinshi l’évacue lui-même.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.